OVH a dû couper l'alimentation électrique de son data center à Strasbourg, à cause d'un dégagement de fumée suspect. L'incident est terminé, mais des serveurs vont être déplacés.

Ce devait être le jour du redémarrage de certains services dans le centre de données d’OVH à Strasbourg. Malheureusement, les choses ne se sont pas passées comme prévu. L’hébergeur français a été confronté à un bref incident sur son site strasbourgeois, en toute fin d’après-midi. Une fumée a en effet été détectée par ses équipes en toute fin d’après-midi, à 18h50.

Selon un point d’étape partagé le 19 mars à 22h55, le problème venait d’un local batteries qui n’étaient ni raccordées ni connectées à SBG1, l’un des quatre secteurs du data center. Il est établi qu’il y a eu un dégagement de fumée dans un conteneur avec 300 batteries de 25 kg, mais des informations contradictoires sont remontées sur la présence ou non d’un feu sur le site.

Selon les Dernières Nouvelles d’Alsace, il est question d’un incendie. Mais Octave Klaba, le fondateur d’OVH, a déclaré sur Twitter « qu’il n’y a pas eu de feu, mais beaucoup de fumée ». Le communiqué du groupe n’évoque pas non plus de flammes. On sait en revanche que deux employés ont été affectés par ces fumées. Ils ont été pris en charge par les secours.

OVH data center
Vue sur le data center d’OVH, à Strasbourg. // Source : Rue89 Strasbourg

Relance des opérations de redémarrage du data center

Hier soit, OVH déclarait que « la situation est sous contrôle ». Contactés, les pompiers sont intervenus et ont mis fin à l’incident et vérifié l’état des autres conteneurs à proximité. L’origine du problème, localisée dans le secteur 1 (SBG 1) du data center, qui avait été touché partiellement par le premier incendie, est indéterminée à cette heure : en principe, ces équipements étaient censés être inertes.

La mauvaise nouvelle, pour la clientèle d’OVH, c’est qu’il a fallu couper l’alimentation des secteurs 1 et 4 du data center strasbourgeois et interrompre toutes les opérations pour la nuit. Le personnel mobilisé pour remettre en route SBG3 a également été renvoyé chez lui. Cette interruption ne devrait néanmoins pas durer très longtemps : les opérations de remise en route reprennent ce samedi 20 mars.

Dans un point d’étape effectué à 10h30, Octave Klaba a indiqué qu’il n’était plus question de redémarrer SBG1 aujourd’hui. Mais à 15 heures, changement de stratégie : le fondateur d’OVH a fait savoir que la relance de cette partie du data center n’est plus d’actualité. Les serveurs sur place vont être déplacés, certains dans la zone SBG4, d’autres directement à Roubaix ou Gravelines. C’était en cours à 18h.

 

Quelques heures avant la détection des fumées dans le local batteries, OVH avait partagé en milieu d’après-midi, le 19 mars, une nouvelle synthèse de son data center à Strasbourg. On apprenait que le redémarrage électrique et réseau des sites SBG1, SBG3 et SBG4 a été réalisé (SBG2, lui, est complétement perdu suite à l’incendie de la mi-mars). À SBG3, certaines baies avaient aussi été remises en service.

(mise à jour du sujet avec un point de situation en fin de journée, avec l’abandon de la partie SBG1 du data center de Strasbourg + mise à jour du titre, pour évoquer un incident et non un incendie)

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo