Avec la pandémie de coronavirus qui frappe le monde entier, les voyages à l'étranger sont globalement proscrits. Cette situation a inspiré l'idée de WindowSwap : un site qui permet de découvrir ce que voient d'autres internautes depuis leur fenêtre.

Comment s’évader en période de pandémie ? Vous pouvez bien sûr viser des vacances dans les quelques pays où la circulation du coronavirus est à peu près sous contrôle — en somme, essentiellement eu Europe. Vous pouvez aussi en profiter pour visiter ce coin de France dans lequel vous avez toujours voulu vous rendre. Ou alors, vous pouvez expérimenter WindowSwap.

Le principe ? Vous affichez sur l’écran de votre ordinateur (ou de votre smartphone, de votre tablette ou de votre téléviseur, à votre guise) une webcam quelque part dans le monde qui pointe vers l’extérieur. Certes, cela ne vous fait pas vraiment voyager, mais cela peut vous dépayser un instant. Surtout si vous en avez un peu assez de la vue que vous avez depuis votre propre fenêtre.

Des enregistrements en vidéo de 10 minutes

Bien sûr, un tel projet soulève de légitimes questions : est-on sûr que WindowSwap ne sera pas détourné par des tiers ? C’est là que les restrictions de WindowSwap entrent en jeu : en fait, les vidéos apparaissant à l’écran ne sont pas des retransmissions en direct, mais des séquences enregistrées de 10 minutes, qui sont notamment hébergées sur Vimeo, une plateforme dédiée aux vidéos.

Suisse WindowSwap
Certains panoramas sont très plaisants. Ici, une vue sur la nature suisse. // Source : WindowSwap

De cette façon, le risque de tomber sur un contenu gênant, choquant ou hors de propos est nul, puisque les deux auteurs du projet, Sonali Ranjit et Vaishnav Balasubramaniam, vérifient les contenus qu’ils reçoivent avant de les mettre en ligne. Et comme la caméra pointe sur l’espace public, les risques pour la vie privée sont réduits, même si l’on peut apercevoir des passants.

WindowSwap comporte déjà un nombre important de vidéos. Les contributions viennent d’Allemagne, d’Italie, de Chine, du Mexique, d’Inde, d’Espagne, des USA, de Suède, du Brésil, d’Argentine, du Royaume-Uni, du Portugal, du Japon, d’Australie, de Thaïlande, de Singapour, du Qatar, de Turquie, d’Indonésie, de Russie, du Canada, d’Ukraine, d’Israël des Philippines, de Colombie… et bien sûr, de France aussi.

Il vous faudra peut-être passer quelques fenêtres avant de tomber sur une qui vous plaise, car la vue proposée n’est pas toujours attrayante : si l’on voit par exemple de beaux jardins privés ou des panoramas saisissants — comme un point de vue sur Manhattan ou bien un aperçu de la campagne italienne –, d’autres sont décevants : pas sûr que cela fasse rêver de voir un échafaudage de chantier ou un parking pour voitures.

Partager sur les réseaux sociaux

La suite en vidéo