Le journal Le Monde publie aujourd’hui un article très intéressant, une réflexion sur l’immatérialité de la musique et le droit de l’artiste a en être rémunéré.

L’industrie et les arts de la musique sont confrontés à deux problèmes de société majeurs : le clonage et le tout-sécuritaire. Le clonage, par la reproduction à l’identique des disques grâce notamment aux graveurs de salon ; la sécurité, par la multiplication des verrous imposés par les logiciels de partage sur l’Internet qui menacent d’implosion imminente la propriété intellectuelle. D’un côté, le consommateur est confronté à l’étalage des matériels de copie ou des logiciels le permettant ; de l’autre, il bute contre les systèmes anticopie déjà en place sur les DVD et en extension sur les CD.

Suite de l’article sur le site du journal Le Monde