Tumblr est un réseau social de microblogging, qui a été lancé en 2007. Mais d'où vient son nom énigmatique.

Comme chaque weekend, Numerama retrace l’histoire du nom d’un géant de la tech. Cette semaine, on s’attaque au réseau social Tumblr. L’entreprise du même nom a été créée en 2006, mais le site n’a été lancé que l’année suivante. À l’époque, voici à quoi il ressemblait :

Le site en 2007. // Source : Capture d’écran / Wayback Machine

Le nom Tumblr vient d’un terme que l’on retrouve sur cette première page d’accueil : les tumblelogs. On considère qu’il s’agit des premiers microblogs du Web, à savoir un blog qui ne contient que de courts billets ou des successions d’images ou citations — Twitter s’inspire par exemple de ce modèle. L’expression a été peu à peu remplacée, dès 2006, par microblog.

« Quand on a lancé Tumblr, il y avait un mouvement sur la blogosphère autour d’un format qu’on appelait les tumblelogs, a raconté David Karp dans sa biographie. C’est là que nous avons puisé notre inspiration pour Tumblr. Nous voulions être la première plateforme et la meilleure pour les tumblelogs. »

Les tumblelogs correspondent au principe même de Tumblr : on y partage des images ou GIFs avec pas, ou très peu, de commentaires. L’idée est de pouvoir rassembler et partager ce qui nous inspire ou nous passe par la tête, rapidement. Tumble serait d’ailleurs un dérivé du mot jumble, qui signifie pêle-mêle.

Quant au R à la fin de Tumblr, cela s’inscrit sans une tendance de l’époque : celle de faire disparaître les voyelles pour avoir l’air chic. Flickr a adopté la même stratégie, ainsi que Twitter qui, comme on vous l’expliquait dans un article, s’est d’abord appelé Twttr.

Les montagnes russes

David Karp n’avait que 17 ans quand il a créé Tumblr. Dans une interview au Guardian, il a raconté qu’il faisait exprès, à l’époque, de prendre une voix plus grave lorsqu’il parlait à ses clients au téléphone. Il faisait aussi en sorte de ne pas avoir à les rencontrer, afin qu’ils ne devinent pas qu’il était encore un adolescent.

David Karp en 2007. // Source : Wikipedia Commons

Son jeune âge ne l’a pas empêché de bâtir un petit empire. Seulement deux semaines après sa sortie, le site comptait 75 000 utilisateurs. En mai 2013, il a été revendu à Yahoo ! pour la modique somme de 1,1 milliard de dollars.

David Karp le dirige toujours, mais le vent a tourné pour lui ces derniers mois. En décembre, Tumblr a annoncé une décision qui allait tout changer pour lui : l’entreprise décidait de bannir les images de nudité, qu’elle soit artistique ou pornographique.

Le problème, c’est que ces images représentaient une partie non négligeable des contenus de la plateforme. Elle a été largement désertée lorsque la mesure est entrée en vigueur : en seulement deux mois, le trafic a diminué d’un tiers. Depuis, il n’a toujours pas augmenté.

Partager sur les réseaux sociaux