Alerté par un dysfonctionnement du lecteur d'empreintes digitales dans certaines circonstances bien précises, Samsung a annoncé mi-octobre l'arrivée rapide d'un correctif. Celui-ci est maintenant en cours de déploiement, pour les Galaxy S10 et Note 10.

Bonne nouvelle pour la clientèle de Samsung. Le constructeur sud-coréen est en train de déployer un correctif logiciel qui règle un dysfonctionnement qui a été constaté avec le capteur d’empreintes digitales du Galaxy S10. Selon Android Central, le patch est d’ores et déjà en train d’être poussé en Corée du Sud auprès des propriétaires du smartphone. Le Note 10 va en bénéficier aussi.

La conception de ce correctif répond à la découverte par une cliente anglaise d’un bug de fonctionnement du dispositif biométrique. Dans certaines circonstances, il peut ne plus réussir à distinguer une demande de déverrouillage légitime de celle d’un tiers. Autrement dit, une autre personne pourrait accéder au contenu du smartphone, quand un certain type de film protecteur sur l’écran est utilisé.

En attendant que le patch arrive, l’emploi d’un mot de passe peut convenir. // Source : Julien Cadot pour Numerama

Des conseils d’usage très précis

En l’occurrence, la cliente anglaise avait enregistré son empreinte digitale avec ce type de film déjà en place sur l’écran. Ces protections servent à le préserver des chocs et des salissures, mais peuvent, de l’aveu même de Samsung, perturber le bon fonctionnement de la lecture biométrique. C’est ce qui transparaît dans son guide d’utilisation du lecteur d’empreintes digitales.

« Assurez-vous que les protecteurs d’écran ou l’écran tactile de la zone du capteur ne sont ni rayés ou endommagés. Nous recommandons l’utilisation de films de protection et d’accessoires homologués par Samsung », explique l’industriel sud-coréen. D’autres conseils sont prodigués, notamment sur l’état de la pulpe des doigts et sur la façon d’exécuter le bon geste.

Le 18 octobre, Samsung a évoqué le fait que les motifs tridimensionnels apparaissant sur certains étuis de protection en silicone peuvent perturber le fonctionnement du lecteur d’empreintes ultrasonique, au point de les interpréter comme des empreintes digitales. En attendant le patch, il est préférable de se passer de ce type de déverrouillage et d’opter pour une autre solution, comme le mot de passe.

Partager sur les réseaux sociaux