Contraint de repousser la sortie de son téléphone pliable, Samsung aurait revu sa copie. Quels sont les changements attendus ?

Samsung est en train de vivre un cauchemar avec le lancement de son très ambitieux Galaxy Fold. Les premiers retours de la presse américaine ont épinglé le téléphone pliable en raison de gros soucis de finition rencontrés, indignes d’un produit vendu aux alentours des 2 000 euros. Mais, selon les informations publiées par le média coréen YNA le 15 mai 2019, la multinationale aurait revu sa copie.

Principal problème avec les Galaxy Fold confiés à la presse ? La fine couche de protection apparente, que certains croyaient pouvoir enlever sans heurt comme un vulgaire film protecteur (malgré des instructions claires à ce sujet durant un briefing). Sur les futurs modèles, elle serait a priori beaucoup mieux intégrée au boîtier.

Samsung Galaxy Fold // Source : Samsung

Samsung Galaxy Fold

Source : Samsung

Finis les soucis avec l’écran ?

Avec une couche de protection mieux fondue, Samsung dissuadera les utilisateurs de tenter de la retirer et améliorera la résistance à long terme (elle pouvait se décoller toute seule). La firme coréenne devrait également en profiter pour ajouter beaucoup plus de messages d’alerte à ce sujet, afin que tout soit clair dans la tête des acquéreurs. Après avoir retiré cette protection, plusieurs journalistes se sont retrouvés avec un Galaxy Fold défectueux — d’où les premiers retours catastrophiques.

En parallèle, les ingénieurs seraient parvenus à retravailler la charnière pour réduire au maximum les interstices situés sur les parties inférieure et supérieure. Cela empêcherait aux corps étrangers — poussière, miettes — de venir s’y loger et, à terme, de détériorer le mécanisme qui justifie la spécificité du téléphone (son écran pliable).

Ces indiscrétions n’indiquent rien sur la future date de sortie du Galaxy Fold, auparavant attendu pour le 26 avril aux États-Unis — et le 3 mai en France. DJ Koh, CEO de Samsung, a néanmoins confié au Korea Herald que la commercialisation était imminente. Avec un peu d’optimisme, on peut penser qu’il sera disponible en juin dans certains marchés.

Source : Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !