Le gouvernement britannique a annoncé que certains services pourraient désormais être payés via Apple Pay et Google Pay. Une décision qui rendrait les transactions plus rapides et sécurisées.

Arrivés respectivement au Royaume-Uni en 2015 et 2016, Apple Pay et Google Pay viennent seulement de débarquer au gouvernement. L’institution britannique a annoncé le 4 mai que les paiements de certains services pourront se faire via les deux systèmes.

Pour rappel, Apple Pay et Google Pay sont des portefeuilles électroniques. Les utilisateurs peuvent donc y enregistrer leur carte bancaire et l’utiliser avec leur smartphone (dans des magasins par exemple) ou en ligne. Plutôt que de rentrer un code, ces services permettent d’utiliser la reconnaissance faciale et digitale pour autoriser un paiement.

Apple Pay en France. // Source : Apple

Les transactions en ligne via Apple Pay et Google Pay ne concernent pour l’instant que quatre services gouvernementaux :

  • les programmes Global Entry,
  • Registered Traveller,
  • Electronic Visa Waiver
  • Online Basic DBS checks.

Les trois premiers simplifient l’entrée des voyageurs internationaux dans le Royaume-Uni tandis que le dernier se destine aux travailleurs de certains secteurs. Selon le communiqué du gouvernement : « Après ce premier essai, il est prévu de rendre ce genre de paiement possible au sein des gouvernements locaux, de la police et des systèmes de santé publique. »

Un système plus rapide et plus sécurisé

En autorisant l’utilisation d’Apple Pay et Google Pay pour payer certains services en ligne, le gouvernement britannique cherche à rendre les transactions plus rapides et sécurisées. Dirigeant du service de paiement de la plateforme Gov.uk, Till Wirth explique ce raisonnement : « Les utilisateurs n’auront pas besoin d’entrer leur carte de crédit pour réaliser une transaction. Leur expérience en ligne sera bien plus simple. »

En ne rentrant pas les informations de leur carte, le internautes gagnent du temps mais se protègent aussi contre les fuites. Si les informations contenues sur Gov.uk étaient volées, les comptes bancaires des utilisateurs de Apple Pay et Google Pay ne seraient pas inquiétés.

Pour valider un paiement, il suffit d’un doigt. // Source : Apple

Le Royaume-Uni est le premier à adopter ce genre de paiement pour des services gouvernementaux en ligne. En France ou aux États-Unis par exemple, il est toujours nécessaire de rentrer une carte bancaire pour payer une amende ou pour n’importe qu’elle autre transaction. Reste à voir si la décision du Royaume-Uni poussera d’autres pays à s’intéresser à ce mode de paiement.

Partager sur les réseaux sociaux