Le Zune aurait passé le cap du million d’unités vendues. C’est ce qu’affirme Robbie Bach, responsable de la division Microsoft Entertainment, dans un entretien accordé au San Franscisco Chronicle. « Nous sommes vraiment ravis de cette évolution. Nous avons vendu un peu plus d’un million de Zunes. Nous détenons environ 10 % du marché dans la catégorie d’appareils à disque dur. Je ne vais pas prétendre que c’est un succès retentissant mais c’est un bon début. »

Microsoft prévoirait de lancer une seconde vague de Zunes pour l’automne prochain, mais la firme caresse l’espoir de venir concurrencer l’iPod sur d’autres aspects qui lui feraient défaut : « Si vous regardez le nombre de gens qui ont un iPod, la majorité d’entre eux ont tiré leurs morceaux à partir de CDs rippés. C’est ce créneau que nous allons investir, en s’attachant un peu plus à l’aspect social dans le fait de connecter les gens entre eux, plutôt que de rester une simple plateforme de téléchargement ». Et cette connexion, c’est à travers Le Wi-Fi que la multinationale le voit, puisqu’il devrait constituer le point d’attaque de la prochaine génération de Zune pour affonter l’iTunes.

Pas de Zune Phone par contre en prévision. « L’iPhone n’a pas changé notre approche fondamentale du marché. C’est un produit très intéressant. Apple est vraiment bon en design […] mais ça reste un produit d’Apple, qui attire avant tout les admirateurs de la marque » concède-t-il, avant de rajouter que « sur le marché du téléphone, nous sommes à l’aise avec le modèle que nous choisi ».

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.