Puma a dévoilé les Fi, des baskets connectées qui se lacent toutes seules. La marque est à la recherche de bêta testeurs.

Vous en avez marre de faire vos lacets tous les matins ? Cela tombe bien : Puma cherche des testeurs pour ses nouvelles baskets connectées qui se lacent toutes seules.

Pour serrer ses lacets, il faut une application mobile

La marque a présenté ces baskets dans un communiqué publié en ligne jeudi 31 janvier. Le modèle s’appelle Fit Intelligence (Fi). Il est adapté aux entraînements de musculation et au footing selon Puma.

Sur le dessus de la chaussure, on aperçoit des lacets mais surtout, un petit rectangle de plastique qui les recouvre. Il s’agit d’un dispositif d’auto-laçage. Pour l’activer, il suffit de faire glisser son doigt dessus, comme le montre une vidéo de démonstration :

Le laçage est réalisé plus ou moins serré, en fonction de la taille et de la forme du pied de chacun. Pour les athlètes, Puma propose malgré tout de pouvoir régler avec plus de précision le serrage, via une application mobile dédiée ou une Apple Watch (oui).

Des baskets pas si connectées que ça

C’est la première paire de baskets de cette gamme grand public que lance Puma. La marque, selon laquelle il s’agirait d’un aperçu du «  sport de demain », avait déjà créé une paire auto-laçante en 2016 : les Autodisc. Elles n’étaient cependant réservées qu’à une poignée de sportifs de haut niveau.

Le modèle Autodisc. // Source : Puma

L’entreprise assure avoir depuis beaucoup amélioré ses technologies, notamment l’interface utilisateur de l’application, et la durabilité du dispositif de laçage automatique. Le nouveau est, assure Puma, « plus petit, plus léger et plus confortable ».

Les Fi seront disponibles à la vente dès 2020, pour un prix encore inconnu. En attendant, Puma va les proposer à des bêta testeurs. Pour en faire partie, il faut s’inscrire sur l’application mobile PUMATRAC, disponible sur Android et iOS. Les détails et la date d’inscription seront détaillés sur l’appli ainsi que sur le site de Puma.

On vous prévient : ces baskets ne sont pas seulement laides, elles sont aussi un peu inutiles. Tout comme le modèle équivalent de chez Nike (les HyperAdapt), elles ne sont dotées que d’une technologie de laçage. Elles ne permettent pas de mesurer les kilomètres parcourus ou la vitesse de course, ce qui eut été plus intéressant. Pour cela, il faudra privilégier d’autres modèles comme la réédition des RS-Computer de 1986. Comptez environ 500 dollars (430 euros).

Partager sur les réseaux sociaux