Sur la lancée de son SUV 100 % électrique, Mercedes-Benz dévoile Vision URBANETIC, une plateforme autonome et modulable.

La semaine dernière, malgré de sérieux doutes sur son autonomie, Mercedes-Benz a fait l’actualité en levant le voile sur son nouveau SUV 100 % électrique. Aujourd’hui, c’est au tour de la branche Vans de faire parler d’elle avec un concept au design pour le moins étrange. Baptisé le Vision URBANETIC, il prend la forme d’une plateforme autonome  électrique 100 % modulable.

Cela signifie que le constructeur allemand envisage un futur de la mobilité où il fera rouler des véhicules capables d’accueillir tour à tour des gens et des marchandises. Pour ce faire, son Vision URBANETIC pourra changer à l’envie, automatiquement ou manuellement, en fonction des besoins urbains.

Mercedes-Benz Vision URBANETIC // Source : Mercedes-Benz

Le futur de la mobilité urbaine selon Mercedes

Selon la description fournie par Mercedes-Benz Vans dans son communiqué publiée le 10 septembre 2018, son Vision URBANETIC pourra réunir jusqu’à 12 personnes ou 10 palettes au standard EPAL (volume total de 10 m3 ). En mode navette, le véhicule ressemble à un vaisseau futuriste sur roues au look affirmé — et audacieux. En mode fret, on dirait une cargaison mobile. Sans l’un ou l’autre des modules capables d’interagir avec les environs (exemple : des alertes lumineuses pour les piétons), la plateforme n’est qu’un châssis suffisamment équipé pour rouler sans intervention humaine.

Mercedes-Benz Vision URBANETIC // Source : Mercedes-Benz

Au-delà de la promesse hardware, Mercedes-Benz Vans souhaite inclure son projet intelligent dans un écosystème connecté. On retiendra par exemple : «  Le système peut utiliser les données capturées par le centre de données — qui récupère et analyse les besoins — pour identifier une foule rassemblée à un endroit spécifique. Il pourra ensuite envoyer des véhicules rapidement pour satisfaire la demande importante. » Le leitmotiv derrière le Vision URBANETIC sera donc la flexibilité à tout prix. En prime, il s’adaptera aux routes existantes avec l’objectif de les désengorger.

Partager sur les réseaux sociaux