Milind Raj se promenait à New Delhi quand il a découvert un chiot prisonnier dans une canalisation. Grâce à ses connaissances en IA, il a équipé un drone d'un bras robotisé afin de sauver l'animal... aujourd'hui devenu son fidèle compagnon.

Vous pensiez ne jamais entendre une histoire de chien et de technologie plus mignonne que celle d’Aibo, le chien robot de Sony ? Vous ne connaissez pas encore celle de Milind Raj, qui a modifié un drone afin de sauver un chiot.

Il y a environ un mois, cet ingénieur et habitant New Delhi (Inde) se promenait comme à son habitude un matin, lorsqu’il a entendu les gémissements d’un animal. Il a alors découvert que ces sons étaient ceux d’un chiot, pris au piège dans une canalisation — probablement depuis plusieurs jours.

L’ingénieur s’est alors mis en tête de sauver l’animal, en utilisant ses connaissances en matière d’intelligence artificielle. Dans son laboratoire, il a entrepris de modifier un drone pour l’équiper d’un bras robotisé. Dans une vidéo publiée le 27 avril 2018, il raconte comment s’est déroulé ce sauvetage.

Un bras robotisé contrôlé par une IA

« La canalisation était tellement sale, comme un marécage. Il était impossible pour un humain de sauver le chiot sans mettre en danger sa propre vie, j’ai donc décidé de mettre la technologie à l’épreuve. J’ai décidé d’utiliser un bras robotisé contrôlé par une IA car il possède un capteur de pulsations cardiaques. Attaché au drone, je savais que ce serait risqué, mais que cela pourrait fonctionner », a raconté Milind Raj à NDTV.

Six heures après avoir découvert le chiot, l’ingénieur est revenu sur place avec son drone improvisé. Grâce à l’intelligence artificielle intégrée au bras robotisé, Milind Raj a pu estimer s’il agrippait le chiot trop fort ou pas assez, en fonction de son rythme cardiaque.

Après avoir attrapé le chiot, il l’a fait voler au-dessus de la route, avant de le déposer en lieu sûr, puis de desserrer l’étreinte du robot autour de l’animal. L’histoire ne s’arrête pas là, puisque Milind Raj a décidé d’adopter le chiot, auquel il a donné un nom tout trouvé : Lifted, que l’on pourrait traduire par « soulevé ».

Partager sur les réseaux sociaux