Nous vous parlions hier de la très probable arrivée d’un Kazaa payant. Les suspicions se confirment aujourd’hui avec la découverte d’éléments pour l’instant cachés dans Kazaa 2.0.

Révélées par Zeropaid, des images tirées de l’utilisation du logiciel Resource Hacker mettent en évidence l’existence d’une version spéciale de Kazaa, « Kazaa Plus ».

Deux premières images dévoilent le nom du logiciel payant :
Kazaaplus.jpg
menu.jpg

Plus inquiétant, une autre semble démontrer ce que l’on n’osait croire; les utilisateurs dotés d’une license payante auront davantage de fonctionnalités :
buy.jpg

Enfin, une dernière met en évidence la volonté de propager des versions illégales de Kazaa Plus (vous avez dit « comble du P2P » ?) :
license.jpg

Cette arrivée d’une version payante dont on ignore tout pour l’instant sur les modalités et les fonctionnalités exactes explique sans doute le renversement de politique de Sharman à propos de ses spywares (désactivables dans Kazaa 2.0), ce qu’on ne saura lui reprocher… bien au contraire.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.