Pas parti pour être révolutionnaire, iOS 12 pourrait néanmoins plaire aux fans des Animojis. Ces derniers s'inviteraient ainsi dans FaceTime et sur iPad.

Alors que les yeux sont rivés sur iOS 11.3 et ses améliorations apportées à la gestion de sa batterie, certains pensent déjà à iOS 12, nom de code Peace et mise à jour qui sera introduite sur les prochains terminaux d’Apple. Bloomberg est parvenu à rassembler quelques indiscrétions d’après ses sources proches de la firme de Cupertino, laquelle se garde bien de tout commentaire.

A priori, elle ne devrait pas révolutionner l’écosystème, les ingénieurs software étant désormais encouragés à prendre davantage leur temps et à sortir des fonctionnalités quand elles sont prêtes et non pas pour répondre aux diktats du calendrier. En revanche, elle mettrait le paquet sur les Animojis, introduits avec l’iPhone X et la technologie Face ID.

Les Animojis en folie

Apple est visiblement très fan de ses Animojis et ne compte pas les restreindre a iMessage et à des publicités s’appuyant sur des buzz. Ainsi, les bonshommes animés à partir de nos expressions faciales devraient investir l’iPad, tout au moins la prochaine génération qui accueillerait Face ID. Les Animojis pourraient également s’incruster dans les appels FaceTime via des filtres similaires à ceux que l’on peut voir dans des applications comme Snapchat.

Plus intéressant, iOS 12 devrait ouvrir le bal pour des applications tierces capables de fonctionner sur iPad, Apple et MacBook. Une uniformisation qui nourrira un peu plus l’écosystème et favorisera les interactions entre les différentes plateformes réunies sur un socle logiciel de plus en plus commun.

Sinon, Apple compterait revoir la fonctionnalité Ne pas déranger avec plus d’options à disposition des utilisateurs et l’intégration de Siri dans la fonction de recherche. Toujours selon Bloomberg, il faudra en revanche attendre 2019 pour voir des avancées majeures sur iPad, comme la possibilité de faire du split-screen avec la même application. L’information paraît peu étonnante : iOS 11 avait été une révolution pour la tablette.

Partager sur les réseaux sociaux