Google Maps a introduit dans une version bêta de son application pour Android une option qui permet d'indiquer son niveau de batterie à ses contacts, lorsque l'on a déjà activé le partage de sa position géographique.

Depuis près d’un an maintenant, vous avez la possibilité de partager en temps réel votre position géographique sur Google Maps. De cette manière, vos proches peuvent très facilement savoir où vous êtes en consultant la carte des environs. L’option est pratique pour retrouver quelqu’un dans un lieu bondé ou pour voir, par exemple, où se sont dispersés vos contacts dans un parc d’attractions.

Le partage de position.

Cette fonctionnalité, qui existe ailleurs, sur Facebook Messenger ou Zenly, pourrait bénéficier d’une mise à jour intéressante dans les semaines à venir. En décortiquant une version bêta de l’application, le site Android Police a découvert des mentions faisant état de la possibilité de partager aussi le niveau de sa batterie, en plus de la géolocalisation de l’utilisateur.

Selon les constats de nos confrères, la fonction n’est pas extrêmement précise : elle renseigne une certaine plage de batterie (par exemple entre 50 et 75 %) et précise sa situation, si elle est en cours de charge ou non. Elle peut également se montrer incapable de donner cette indication, si l’autre personne n’a par exemple pas accepté de la partager pour des raisons de confidentialité.

On devine assez facilement l’intérêt de cette option : si quelqu’un avec qui vous avez rendez-vous à un endroit précis ne donne plus de nouvelles mais que vous avez pu voir un peu plus tôt sur Google Maps que le niveau de batterie de son smartphone était déjà très bas, vous pouvez en déduire qu’il n’est pas en situation de vous donner des nouvelles parce qu’il préserve ce qui lui reste ou parce qu’il n’a plus de jus.

Cette fonctionnalité n’est pour l’instant disponible que dans une version bêta de l’appli. Il n’est pas dit à quel moment celle-ci sera déployée à l’ensemble des utilisateurs et si elle le sera. En la matière, cela dépendra vraisemblablement des retours des bêta testeurs et des expérimentations de Google. Et surtout, si au-delà de l’exemple donné plus haut, les usagers s’approprient ce réglage.

Google Maps
CC Masato Ohta

Partage de localisation sur Maps

Rappelons que le partage de sa position en temps réel est facultatif (tout comme l’usage de Google Maps d’ailleurs, mais si vous l’avez installé, c’est que vous acceptez de vous en servir selon les termes de la firme de Mountain View). Si vous l’activez, vous pouvez fixer sa désactivation à un horaire précis (par exemple, le partage fonctionne pendant une heure) ou jusqu’à ce que vous le fassiez manuellement.

Ensuite, il n’y a plus qu’à indiquer avec qui vous voulez partager votre géolocalisation (mais il faut pour cela que Maps accède à vos contacts). L’application déterminera qui s’en sert ou non. Il suffit alors de cocher les personnes concernées et de sélectionner « partager ». Maps vous rappelle alors ce que ce partage recouvre. Et bien sûr, il faut que de leur côté, les personnes acceptent à leur tour de partager leur emplacement.

Partager sur les réseaux sociaux