Fin février, Hyundai lèvera le voile sur le Kona, son premier SUV 100 % électrique qui ne lésinera pas sur l'autonomie.

Le groupe Hyundai-Kia n’a pas de temps à perdre. Après avoir annoncé une déclinaison 100 % électrique du Kia Niro pour le deuxième semestre 2018, le constructeur enchaîne en teasant la version électrique, elle-aussi, de son Hyundai Kona. Pour la marque, il s’agira du premier SUV avec une telle motorisation. La vidéo préfigurant la présentation, prévue pour le 27 février, joue la carte de l’habillage futuriste avec du noir et des néons, façon Tron. C’est forcément un peu cliché mais Hyundai a envie de marquer les esprits avant le salon automobile de Genève, du 8 au 18 mars.

Une autonomie jusqu’à 470 km

Si le constructeur asiatique en dira plus à la fin du mois, il tient déjà à affirmer ses ambitions en clamant que son Kona sera «  le premier SUV compact 100 % électrique disponible à tous  ». Prévu pour l’été 2018, il s’appuiera sur deux choix en matière de transmission afin de satisfaire tous les clients. Hyundai évoque volontiers «  des blocs électriques parmi les plus puissants du marché » et, surtout, une autonomie grimpant à 470 kilomètres selon la norme WLTP (un protocole de tests harmonisé au niveau mondial, visiblement plus fiable que le protocole NEDC ayant tendance à fortement gonfler les chiffres).

«  En outre, les conducteurs bénéficieront d’une grande variété d’options de confort et de fonctionnalités de connectivité, ainsi que de technologies d’assistance à la conduite et de sécurité active », précise Hyundai sans en dire plus à ce sujet. On peut déjà parier sur une relation privilégiée avec Google Home, l’intégration ayant été officialisée au CES 2017.

Le Hyundai Kona devrait être proposé à un tarif agressif si l’on se réfère à la grille de prix des modèles thermiques, démarrant à un peu plus de 21 000 euros. Ainsi, on peut espérer une facture n’excédant pas les 35 000 euros pour un véhicule 100 % électrique capable de faire des longs trajets et de proposer un niveau d’équipements élevé. Réponse dans une grosse quinzaine de jours.

Partager sur les réseaux sociaux