Repassé numéro 2 mondial en début d'année, Toyota a partagé ses plans visant à électrifier tous ses véhicules. Pionnier sur l'hybride, le géant japonais vise 2025 pour l'électrification totale.

Toyota, qui mène une course acharnée avec Volkswagen pour la place de numéro 1 mondial, a publié un communiqué de presse partageant ses ambitions futures. Comme ses concurrents, le géant nippon, numéro 2 en 2016, entend électrifier l’ensemble de ses gammes à plus ou moins long terme. Il se prend même à rêver de vendre 5,5 millions de véhicules électrifiés en 2030, ce qui représenterait 50 % de ses volumes actuels et dont un million serait 100 % électrique. Cela veut dire que nous aurons le choix d’ici là et que le thermique sera peu à peu délaissé.

Longtemps en retard, Toyota veut accélérer

Toyota vise 2025 pour l’électrification de l’ensemble de ses gammes, comprenant aussi les modèles de la marque Lexus. Les différentes voitures seront donc soit thermiques, soit hybrides, soit hybrides rechargeables, soit électriques (zéro émission). Une stratégie qui comportera une première étape en 2020, année où Toyota commercialisera dix voitures 100 % électriques. Il les lancera d’abord en Chine avec un déploiement progressif au Japon, en Inde, aux États-Unis et en Europe.

Pionnier sur le marché hybride avec le lancement de la Prius en 1997, Toyota s’est fait doubler sur le 100 % électrique. Numéro 1 mondial de 2008 à 2010 et de 2012 à 2015, le groupe nippon se devait de réagir et ses plans ainsi dévoilés font suite à une joint-venture créée avec Mazda en vue de développer des technologies électriques. Il s’appuiera aussi sur le soutien de Panasonic pour donner naissance aux batteries de demain, lesquelles seront solides.

«  En outre, Toyota entend se focaliser sur le développement d’infrastructures sociales pour favoriser l’adoption des véhicules électrifiés. Cela comprend la création d’un processus aidant le recyclage et la réutilisation des batteries, ainsi qu’un soutien pour le déploiement de stations de recharge et de bornes à hydrogène en coopération et avec la collaboration des entités publiques et des entreprises partenaires  » souligne Toyota, qui souhaite impliquer tout le monde pour réaliser ses objectifs.

Partager sur les réseaux sociaux