Habituée à une présentation en mars pour une sortie en avril, la gamme Galaxy S de Samsung pourrait précipiter un peu les choses en 2018. La faute, sans doute, à l'iPhone X.

Les constructeurs ont leurs habitudes calendaires et elles rythment les nôtres. Mais, parfois, certains évènements poussent à créer la surprise et bousculer les choses. Exemple concret : le lancement en grande pompe de l’iPhone X pourrait pousser Samsung à revoir son planning et précipiter la présentation et la commercialisation du Galaxy S9, son futur flagship.

C’est en tout cas ce que rapportent nos confrères de chez Bloomberg, citant des sources proches du dossier. Les early-adopters auront donc peut-être la possibilité de changer plus tôt que prévu.

Sortie anticipée

Selon nos confrères, le constructeur coréen lèverait le voile sur le Galaxy S9 et le Galaxy S9+ dès le mois de février pour une sortie dans la foulée, en mars. En 2017, le S8 et S8+ s’étaient montrés en mars pour s’immiscer dans les poches en avril, s’inscrivant dans la tradition de la gamme. Une telle anticipation est peut-être liée à l’iPhone X d’Apple, porteur d’une vraie rupture technologique sur le marché du smartphone et à qui il ne faudrait pas laisser le champ libre trop longtemps.

De fait, il ne faudra pas compter sur la présence du Galaxy S9 lors du prochain CES de Las Vegas. Du côté des évolutions, on ne s’attend pas non plus à des changements révolutionnaires. De toute évidence, le S9 devrait embarquer le Snapdragon 845 fraîchement annoncé par Qualcomm et offrir toujours plus de puissance avec un design qui évoluera peu par rapport à son prédécesseur (déclinaisons 5,8 et 6,2 pouces au programme). Le S9 offrirait par ailleurs de meilleurs capteurs photo.

Proposera-t-il un capteur d’empreintes digitales intégré à l’écran tactile pour supprimer le classique installé à l’arrière et palier l’absence d’un équivalent Face ID fonctionnel ? C’est la grande question. Réponse en février, peut-être.

Partager sur les réseaux sociaux