Quelques mois après l'arrivée de Seeing AI, Microsoft enrichit et étend son application mobile pensée pour les personnes en situation de handicap. L'intelligence artificielle est maintenant capable de lire un texte manuscrit à son usager.

En juillet 2017, Microsoft a lancé une application mobile gratuite destinée aux personnes concernés par un handicap visuel. Baptisée Seeing AI, elle se propose de décrire à son usager l’environnement qui l’entoure, en exploitant pour cela la caméra du smartphone.

Comme son nom le laisse deviner, ce service de Microsoft repose sur une intelligence artificielle. Celle-ci décrit à voix haute ce que la caméra du téléphone repère : une personne, un texte, un document, un code barre ou une scène plus large.

L’app est désormais disponible dans 35 pays

Microsoft vient d’annoncer que son app disponible sur iOS s’enrichissait de nouvelles fonctionnalités. Depuis son lancement, Seeing AI a été téléchargé plus de 100 000 fois aux États-Unis ; elle va désormais être étendue à 34 pays supplémentaires, « incluant l’Union européenne » précise l’entreprise.

Seeing AI devient capable de reconnaître l’écriture manuscrite. Ainsi, l’application peut lire à haute voix des textes écrits à la main, ou imprimés dans une police dont le style est proche de l’écriture manuscrite.

Microsoft

Reconnaissance des devises

Parmi les autres nouveautés intégrées à l’application mobile, Microsoft évoque la reconnaissance des différentes devises. Une fonctionnalité utile pour aider les utilisateurs à régler en liquide, dans plusieurs devises (dollars américains, canadiens, britanniques et euros).

Seeing AI intègre dorénavant la reconnaissance des couleurs dans la description des objets et des scènes. Par ailleurs, l’app émet une tonalité sonore spécifique lorsque l’appareil photo du téléphone repère une source de luminosité. Microsoft invite désormais les utilisateurs de son application à faire part de leurs retours d’expérience pour continuer ses efforts vers davantage d’inclusivité.

En France, l’application Ava a également vu le jour au cours de l’été 2017. Elle se destine cette fois-ci aux personnes sourdes et malentendantes, et permet de sous-titrer les conversations d’un groupe en direct.

Partager sur les réseaux sociaux