Depuis le 22 juin, les clients SFR peuvent accéder avec le réseau 3G au bouquet de télévision TPS composé de « douze chaînes de référence ».

C’est sans doute un signe que la fusion entre CanalSat et TPS est bien en marche. Après l’introduction de la chaîne i>Télé, du groupe Canal+ (et donc CanalSat), SFR propose à ses abonnés un bouquet TPS réduit. L’opérateur, qui revendique 1,5 millions de clients 3G, propose désormais l’accès au bouquet de télévision numérique TPS, ou plus exactement à une sélection de douze chaînes diffusées sur le bouquet :

  • Généralistes avec TF1, TV Breizh, TF6 et Paris Première
  • Information avec LCI
  • Divertissement avec TMC, W9 et AstroCenter tv
  • Sport avec Infosport
  • Jeunesse avec Teletoon et Tfou
  • Musique avec M6 Music Hits

Pour ainsi profiter de la télévision sur très-petit écran, SFR facture 10 centimes d’euros la minute, auxquels il faut ajouter un abonnement « au prix promotionnel de 7 euros par mois« . Tous calculs faits, il en coûte donc environ 17 euros (100 minutes à 10 centimes + 7 euros d’abonnement) pour regarder un match de la Coupe du Monde sur TF1 avec son téléphone mobile 3G. Après les effets d’annonce, il serait bon que les opérateurs commencent à rendre leurs offres effectivement accessibles aux consommateurs…

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !