Les données de plusieurs opérateurs montrent que la vidéo génère désormais 50% du trafic sur les réseaux mobiles. Sur certains réseaux, ce chiffre monterait même jusqu’à 69%. Les tablettes consommeraient deux à trois fois plus de données que les smartphones.

Bytemobile fournit aux opérateurs des solutions matérielles et logicielles pour fluidifier leur trafic et ainsi augmenter la capacité de leur réseau. La firme vient de publier un rapport, cité par TechCrunch, décrivant les habitudes des internautes mobiles, basé sur les données de ses clients.

Selon ces données, la vidéo représenterait désormais près de la moitié du trafic sur les terminaux mobiles. Sur certains réseaux, ce chiffre monte même jusqu’à 69%. Si sur iOS c’est Safari qui est le plus utilisé, le lecteur multimédia de l’OS représente ainsi à lui seul 47% du volume global de données.

Les données de Bytemobile montrent également qu’Android génère plus de volume publicitaire que son concurrent iOS. Cela signifie qu’un plus grand nombre de publicités sont affichées sur des terminaux équipés du système de Google. 75% de l’ensemble des publicités seraient désormais affichées sur un appareil fonctionnant sous Android.

Enfin, le rapport confirme en toute logique que les tablettes sont plus gourmandes en données que les smartphones. L’utilisateur d’un iPad consomme en moyenne trois fois plus de données qu’un utilisateur sous iPhone. Sur Android, la différence n’est que du simple au double. Les tablettes offrant une plus grande résolution d’écran que les smartphones, les vidéos qui y sont affichées sont plus lourdes que sur les téléphones mobiles. Et le confort qu’elles offrent incitent les utilisateurs à consommer davantage de « contenus riches » que sur un petit écran. »

Source : Numerama

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !