L’institut Gartner a publié ses prédictions concernant le secteur des tablettes tactiles. Cette années, les ventes devraient atteindre les 19,5 millions d’unités. Ensuite, ce nombre devrait augmenter chaque année d’environ 50 millions jusqu’en 2014.

Les tablettes électroniques ne connaîtront vraisemblablement pas la crise. En effet, les prévisions de l’institut Gartner prévoient un avenir radieux pour ces produits high-tech. Selon le cabinet d’études, les ventes de ces appareils en 2010 vont franchir le cap des 19,5 millions d’unités. Sans surprise, le succès de l’iPad d’Apple a largement contribué à amorcer commercialement la pompe.

L’enthousiasme autour des tablettes tactiles va exploser dans les années à venir, selon Gartner. L’an prochain, les ventes devraient atteindre la barre des 54 millions d’unités. Ensuite, les ventes devraient progresser d’environ 50 millions par an pour atteindre 103 millions en 2012, 154 millions en 2013 et 208 millions en 2014. Toute la question est désormais de savoir si le succès des tablettes tactiles se fait au détriment d’autres produits high-tech.

En septembre dernier, le directeur général de Best Buy, une importante chaîne de distribution américaine, avait estimé que la vente de ces produits se faisait au détriment de certaines gammes d’ordinateurs portables, à commencer par les netbooks. Au Wall Street Journal, il avait expliqué que l’iPad avait vampirisé certaines ventes jusqu’à 50 %. Une situation qui risque d’hypothéquer l’avenir de certaines entreprises spécialisées dans les netbooks.

L’apparition des tablettes tactiles dotées d’une diagonale d’écran de 7 pouces pourrait également poser quelques problèmes au marché des smartphones. Néanmoins, l’institut Gartner a estimé que l’impact de ce type de tablette restera relativement marginal sur les ventes des mobiles haut de gamme.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous voulez tout savoir sur la mobilité de demain, des voitures électriques aux VAE ? Abonnez-vous dès maintenant à notre newsletter Watt Else !