L’année dernière, Google s’invita dans la guerre des navigateurs en lançant sa propre solution. Un an plus tard, le navigateur web a particulièrement bien évolué et arrive déjà en version 3. Parmi les principales avancées, on note une amélioration des performances, l’intégration HTML 5 et l’amélioration de l’Omnibox et de la page Nouvel Onglet.

Google Chrome débarque en version 3.0 Deux semaines après le premier anniversaire de Google Chrome, la dernière version estampillée 3.0.195.3 a été rendue publique aujourd’hui. Contrairement aux précédentes versions, Google s’est concentré sur l’amélioration générale des performances et n’a apporté aucun changement majeur dans son navigateur web – hormis l’arrivée des thèmes.

Ainsi, la vitesse d’exécution reste la principale préoccupation de Google : en remaniant le moteur JavaScript V8 de Google Chrome, l’entreprise américaine affirme que cette nouvelle version est 25 % plus rapide que la version précédente… et 150 % que les toutes premières versions beta.

À l’image de ce que propose déjà Firefox, Google a également introduit la personnalisation du navigateur avec l’arrivée des thèmes. Si pour l’heure la galerie n’accueille qu’une trentaine de thèmes, nul doute que le choix va rapidement s’étoffer. Du côté de la technique, si le logiciel n’est toujours pas compatible avec les systèmes Mac Os ou Linux, on note néanmoins l’arrivée du support du HTML 5 avec les balises.

Enfin, l’ouverture d’un Nouvel Onglet a été également repensée. Désormais, la nouvelle page proposera des miniatures des sites les plus fréquentés et l’historique des fenêtres et des onglets récemment fermés. L’utilisateur pourra à loisir parcourir les différentes miniatures avec la souris et accéder à plusieurs fonctionnalités : fermer un onglet ou ordonner la liste des miniatures par exemple.