Une erreur dans le texte ?

C'est le bon endroit pour nous l'indiquer !
Attention, ce formulaire ne doit servir qu'à signaler une erreur. N'hésitez pas à utiliser les commentaires pour donner votre avis, ou la page de contact pour nous contacter. Merci.

Etape 1

Cliquez sur les paragraphes contenant des erreurs !

Il y a deux ans, SpaceX envoyait 2 personnes dans l'espace. Depuis, il y en a eu 24 autres.

C'était il y a deux ans et c'était historique : SpaceX envoyait pour la première fois des personnes dans l'espace. Depuis, c'est devenu en quelque sorte banal pour l'entreprise américaine.

C'était le 30 juin 2020Une fusée Falcon 9 s'arrachait à la gravité terrestre pour une mission très particulière. En effet, c'était la première fois depuis près de dix ans qu'un véhicule américain s'élançait vers l'espace avec un équipage à bord. À l'intérieur du lanceur affrété par SpaceX se trouvaient deux astronautes de la Nasa : Douglas Hurley et Robert Behnken. Leur mission : rallier la Station spatiale internationale (ISS).

La mission, intitulée Demo-2, fut un succès. Après quasiment 63 jours à bord de l'ISS, à 400 kilomètres d'altitude, les deux hommes rentraient sur Terre avec un amerrissage au large des côtes de la Floride. Ce faisant, SpaceX ouvrait la voie à la reprise des vols habités depuis les États-Unis, presque une décennie après la retraite de la navette spatiale américaine -- celle-ci a été retirée du service actif en juillet 2011.

Douglas Hurley et Robert Behnken. // Source : Nasa Kennedy

À bien des égards, cette mission conduite il y a deux ans était historique : elle marquait le retour des États-Unis dans la course à l'espace, avec la remise sur pied de ses propres capacités d'accès autonome à l'environnement extra-atmosphérique. Surtout, la mission impliquait une entreprise américaine, avec un vaisseau lancé depuis le sol américain, avec à l'intérieur un équipage national. Toutes les bonnes cases étaient cochées.

Depuis, SpaceX n'a pas chômé. Après Douglas Hurley et Robert Behnken, qui ont fait figure de précurseurs, l'entreprise américaine a procédé à six autres missions habitées, toujours depuis les USA, toujours avec une fusée américaine. Mais du côté des passagers, une ouverture à d'autres nationalités a été observée, dans le cadre des partenariats avec des agences spatiales étrangères ou de vols privés à des fins touristiques.

Depuis deux ans, 24 personnes ont d'ores et déjà été transportées entre la Terre et l'espace par les soins de SpaceX -- on pourrait presque dire qu'une certaine routine s'est installée pour la société, que c'est devenu « banal ». Tout comme sont devenus anodins les retours automatiques du premier étage de chaque fusée lancée, pour être réutilisé ultérieurement.

Crew-1

Première mission opérationnelle de SpaceX vers l'ISS, pour une durée de six mois (novembre 2020 - mai 2021). Victor J. Glover effectuait son tout premier vol spatial, les trois autres ayant déjà été envoyés deux, voire trois fois sur l'ISS.

Crew-2

Nouvelle mission de SpaceX vers l'ISS, qui s'est déroulée cette fois d'avril à novembre 2021. Cette mission a été particulièrement suivie en France, du fait de la présence de Thomas Pesquet à bord.

Inspiration 4

Inspiration 4 a été la première mission spatiale habitée de SpaceX qui n'a pas concerné l'ISS. Il s'agissait d'envoyer une capsule en orbite autour de la Terre pour trois jours. Aucun des passagers n'était astronaute professionnel.

Crew-3

Nouvelle mission de six mois, avec des caractéristiques similaires à Crew-1 et Crew-2. Elle s'est déroulée de novembre 2021 à mai 2022. Seul Thomas Mashburn était vétéran. Les trois autres faisaient leur tout premier vol spatial.

AX-1

Première mission spatiale privée américaine vers l'ISS, sous l'égide de SpaceX, en partenariat avec Axiom. Michael López-Alegría est le seul astronaute professionnel. Les trois autres sont des touristes. Ils ont séjourné 17 jours dans l'ISS.

Crew-4

La mission habitée la plus récente de SpaceX. Elle est partie en avril 2022 et doit durer là encore six mois. Retour prévu en septembre. Jessica Watkins est la première femme noire à rejoindre l’ISS.