De nombreux témoins ont observé une traînée brillante dans le ciel de San Francisco le 19 décembre. Ce phénomène étrange a suscité de nombreuses questions, avant d'être expliqué par un observatoire en Californie.

Dans la soirée du 19 décembre 2018, à 17 heures 35 (heure du Pacifique), des centaines d’Américains ont vu une boule de feu surgir dans le ciel. L’American Meteor Society (AMS) a reçu plus de 120 signalements de cet étrange phénomène observé à San Francisco, mais aussi dans le nord de la Californie, dans le Nevada et l’Oregon.

L’organisation scientifique à but non lucratif a publié une vidéo de cet événement sur YouTube le jour même. L’étrange traînée apparaît à la 18e seconde, derrière l’arbre situé en haut à gauche du cadre.

Une fusée, des aliens, le climat ?

Les spéculations n’ont pas tardé pour tenter de deviner d’où venait cette mystérieuse source lumineuse. Sur Twitter, plusieurs internautes ont fait part de leurs interrogations. Certains se sont même demandé si cette traînée lumineuse s’expliquait par le changement climatique, la présence d’extraterrestres, un missile ou le décollage d’une fusée.

L’observatoire Lick, installé à San José en Californie, a dissipé ces doutes en confirmant le 19 décembre qu’il s’agissait d’une « météorite brillante » qui laissé une trace dans le ciel peu après le coucher du soleil. Sous l’effet des vents de la haute atmosphère terrestre, la traînée de cette météorite a changé de forme.

Une météorite brillante

Edwin Krupp, qui dirige l’observatoire Griffith (Los Angeles), a expliqué à ABC7 que la météorite à l’origine de ce spectacle pouvait probablement tenir dans une main. Le phénomène que les témoins ont pu observer est lié à l’air comprimé entourant l’objet qui a pénétré dans l’atmosphère terrestre.

La forme de la traînée a été influencée par le vent. // Source : M. H (via AMS)

Comme l’explique l’AMS, la météorite se déplaçait certainement du nord-est vers le sud-ouest. Sa course semble s’être arrêtée au-dessus de l’océan Pacifique à proximité de San Francisco.

Les nombreuses images et photographies rassemblées par l’organisation ont permis de confirmer que la traînée n’était pas liée au décollage d’un engin spatial, comme l’ont d’abord cru de nombreux témoins.

Crédit photo de la une : R. Abiad (via AMS)

Partager sur les réseaux sociaux