Deux cosmonautes préparent une sortie extravéhiculaire pour contrôler l’état du vaisseau Soyouz, qui a été impliqué dans une fuite d’oxygène cet été. Le véhicule doit servir en décembre pour ramener trois membres d’équipage sur Terre.

C’est une vérification cruciale que s’apprêtent à conduire deux cosmonautes russes, Oleg Kononenko et Sergueï Prokopyev. Ce mardi 11 décembre, à partir de 17 heures en France, les deux hommes effectueront une sortie extravéhiculaire de 6 heures aux abords de la Station spatiale internationale. Objectif ? Contrôler l’étanchéité et l’intégrité de la paroi externe du vaisseau Soyouz MS-09.

Car le 19 décembre, ce même vaisseau sera utilisé par trois membres de l’équipage (Sergueï  Prokopyev, ainsi que l’Allemand Alexander Gerst et l’Américaine Serena Auñón-Chancellor) pour rentrer sur Terre, après six mois en orbite à près de 400 km d’altitude. Il est donc essentiel de s’assurer que le Soyouz MS-09 est capable de supporter une rentrée atmosphérique.

Contrôle du véhicule de retour

Cette vérification survient alors qu’a été repérée fin août une fuite d’oxygène dont la provenance a été remontée jusqu’au vaisseau Soyouz. Une fois la brèche repérée, celle-ci a été comblée. Jusqu’à présent, la pression est restée constante à bord. Mais cette fois, il est question de contrôler la paroi extérieure du véhicule spatial, car l’intervention qui a eu lieu s’est déroulée à l’intérieur de la station.

Les deux cosmonautes vont donc « examiner une section de la coque extérieure » de Soyouz MS-09, « prélever des échantillons de tout résidu trouvé sur la coque » et « prendre des images de la zone avant de placer une nouvelle couverture thermique sur celle-ci », explique la NASA. Ces différentes manœuvres doivent permettre d’éclairer l’enquête en cours pour comprendre l’origine de cette fuite.

L’opération pourra être suivie en direct :

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.