Aujourd’hui, c’est la Fête de la musique ! Comme chaque année, des hordes de musiciens amateurs vont sortir de leur garage pour envahir les rues et se battre dans la cacophonie générale entre le groupe de reprises de Noir Désir du trottoir d’en face, et DJ Jean-Kevin devant le vendeur de kebabs.

Quoi de beau du côté du numérique ? Pas grand chose, mais quelques initiatives méritent tout de même d’être soulignées.

D’abord celle du site les °chos de la fête. Il vous sera proposé de visionner les images envoyées par les organisateurs de fêtes des autres pays car, ne l’oublions pas, cette célébration, qui a été inaugurée pour la première fois en France par Jack Lang, a fait des bébés dans le monde entier.

Une webradio est aussi mise à disposition, et des mixes exclusifs vous feront voyager en musique dans des pays aussi divers que la Tunisie, le Niger, le Mexique ou le Japon. Pour les résidents lyonnais qui préféreront le charme du live, le collectif XLR Project se chargera de retranscrire ce bouillonnement interculturel de manière audiovisuelle place des Terreaux.

Notons aussi l’initiative de l’INA, qui offre pour l’occasion plus de 2000 clips issus du catalogue d’Universal et de nombreux interviews en téléchargement libre sur son site Web.

Enfin, pour ceux qui ne savent toujours pas quoi faire, espérons qu’ils trouveront satisfaction grâce au programme original fourni par Cityvox. Le site intègre en effet une carte GoogleMap, qui pourra permettre à chacun de repérer les concerts qui auront lieu dans sa ville d’élection.

Maintenant, vous n’avez plus d’excuses.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !