La frontière entre monnaie virtuelle et monnaie étatique s’aménue de plus en plus, au point qu’il faut encore rappeler que la Chine a peut-être eu raison avant tout le monde de réglementer les monnaies virtuelles pour éviter un effet d’inflation sur la monnaie nationale. Allant encore un peu plus loin vers la confusion des genres, Blizzard Entertainment a annoncé un partenariat avec First National Bank pour proposer aux Américains des cartes de crédit VISA à l’effigie de World of Warcraft (WOW), avec un système de crédits virtuels pour les achats réalisés dans l’univers réel.

Au départ de ce partenariat, les joueurs qui commandent une carte VISA WOW gagneront 1 % du montant de leurs achats en temps de jeu. Concrètement, pour chaque dollar dépensé avec la carte de crédit WOW, les joueurs gagnent 0,01 $ qu’ils peuvent utiliser pour payer l’abonnement à leur jeu en ligne. En dépensant 1499 dollars par mois, l’abonnement est donc « gratuit ». Le système de points pourrait bien sûr s’étendre demain à l’achat de biens virtuels sur le jeu de rôle, même si Blizzard n’en parle pas pour le moment.

Les cartes peuvent être commandées en ligne, en choisissant parmi 13 designs du jeu pour l’arrière plan. Certains imaginent déjà pouvoir choisir demain leur propre avatar pour illustrer leur carte de paiement…

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !