Les ingénieurs du JPL, un laboratoire cogéré par la NASA, fêtent aussi Halloween. Sauf que leur façon de s'amuser est un peu différente de celle du commun des mortels.

Quand vient Halloween, l’une des activités les plus courantes consiste à sculpter une citrouille. L’activité est fort simple : il s’agit d’évider le fruit et d’en découper la surface de manière à faire apparaître un visage souriant et angoissant. Le soir, en plaçant une bougie allumée éclairant l’intérieur, l’effet est garanti. Mais à la NASA, on ne fait pas vraiment les choses comme tout le monde.

Depuis sept ans maintenant, le Jet Propulsion Laboratory (JPL), la coentreprise entre la NASA et l’Institut de technologie de Californie, organise un concours officieux pour défier la créativité de ses membres. Il ne s’agit pas seulement de façonner un visage grimaçant sur la citrouille : il s’agit aussi de « faire preuve de créativité et de créer des liens au sein d’une équipe », est-il expliqué.

citrouille sculptée combat
Des citrouilles combattantes. // Source : NASA/JPL-Caltech

Un concours high-tech

L’idée ? « Proposer des créations spectaculaires qui ont autant en commun avec les citrouilles classiques que les avions en papier en ont avec les vaisseaux spatiaux de la NASA.  » Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’au regard des réalisations proposées, les équipes prennent ce challenge très au sérieux, certains planchant sur leur projet depuis des mois.

Parmi les créations que l’on peut citer, il y a cette citrouille verte suspendue à un petit parachute et maintenue dans les airs par une soufflerie, un combat de citrouilles sur des véhicules radiocommandés, une citrouille grimée en OVNI qui s’amuse à faire valdinguer une figurine en forme de vache  ou un bien une citrouille imitant l’« useless box », avec un bras robotique coupant un interrupteur lorsqu’on l’allume.

Le concours ne débouche sur aucun prix, hormis la satisfaction de recevoir les félicitations de ses pairs et du jury. Seule consigne que les participants doivent respecter : les créations doivent être développées sur leur temps libre. Ils ne doivent pas avancer sur leur projet au travail. Rien n’interdit toutefois de s’inspirer de ce qu’ils font à la NASA. Par contre, ils ne peuvent pas utiliser les ressources de l’agence.

Des photos et des vidéos de l’évènement ont été mises en ligne sur Flickr.

citrouille sculptée vaisseau fantôme
Une scène avec un vaisseau fantôme. // Source : NASA/JPL-Caltech
citrouille satellite
Mi-citrouille, mi-satellite. // Source : NASA/JPL-Caltech
citrouille mwm
Un visiteur… venu d’ailleurs ! // Source : NASA/JPL-Caltech

Partager sur les réseaux sociaux