Netflix teste de la publicité « maison » entre deux épisodes d'une série. Un essai qui ne passe pas.

Netflix le clame haut et fort  : il n’existe pas une version normale de son service. Sur chaque plateforme et sur chaque système d’exploitation, le géant de la SVoD teste en permanence une centaine de versions. Les changements peuvent être mineurs d’un Netflix à l’autre : des titres positionnés ailleurs, un format d’image différent pour les listes, des descriptions alignées différemment, etc. Mais ils peuvent aussi faire partir d’une vague plus lourde de tests — on l’a notamment vu quand Netflix a choisi de lancer les premières minutes des épisodes dès l’écran d’accueil d’une série. Ces tests n’ont qu’un but : ceux qui fonctionnent le mieux sont déployés pour tous les utilisateurs et d’autres tests prennent leur place. Les moins performants sont jetés à la poubelle.

Le week-end du 18 août, l’un d’entre eux a particulièrement fait parler : d’après plusieurs utilisateurs sur Reddit et Twitter, Netflix a mis de l’autopromotion entre les épisodes d’une série. Cela signifie qu’au lieu d’avoir la petite pause de 15 à 20 secondes entre chaque épisode, les utilisateurs ont eu droit à une vidéo pour un autre show qu’ils pourraient aimer. D’après les retours, il semblerait que le fonctionnement soit le même que le passage actuel d’un épisode à l’autre : un bouton « Continuer » apparaît dans le coin droit et vous pouvez appuyer sur une touche pour passer directement à l’épisode suivant. Il est lancé quoi qu’il arrive dès la fin du compte à rebours. Netflix a confirmé ce test à Vulture.

Exemple donné sur Reddit // Source : WhyAllTheTrains

Ce qui a énervé les utilisateurs, c’est donc le fait de rendre visible cette période entre deux épisodes où les spectateurs sont amenés à faire une sorte de pause. Aujourd’hui, l’épisode qui vient d’être vu se rétracte dans le coin supérieur gauche et le lancement du prochain épisode a lieu après le compte à rebours. Cette pause n’est pas mal perçue et Netflix a probablement cru bon de l’exploiter — un peu à la manière du temps de cerveau disponible, popularisée par les publicitaires de la télévision linéaire. Si les contenus diffusés par Netflix à ce moment-là sont des bandes-annonces des séries maison, l’inquiétude qui a été soulevée par les utilisateurs concerne la publicité. En effet, ne serait-ce pas l’endroit idéal pour caser un bandeau publicitaire ?

Cela étant dit, la levée de boucliers actuelle pourrait avoir un impact symbolique, mais Netflix a pris l’habitude de baser ses décisions sur l’algorithme. En d’autres termes, si le format fonctionne et qu’une majorité d’utilisateurs regardent ensuite les séries qui ont été diffusées entre deux épisodes, alors Netflix décidera en fonction de cette majorité silencieuse.

Partager sur les réseaux sociaux