La mise à jour de juillet de la Xbox One introduit la fonctionnalité FastStart. À quoi sert-elle ?

Durant sa conférence pré-E3 2018, Microsoft a présenté la fonctionnalité FastStart. Derrière ce nom un peu compliqué se cache la possibilité d’accéder deux fois plus rapidement à un jeu acheté sur le Store et qu’il est nécessaire de télécharger.

FastStart est désormais disponible grâce à la mise à jour estivale de la Xbox One. Le géant américain en profite pour en dire plus à son sujet, notamment au niveau des jeux et utilisateurs concernés.

Microsoft

FastStart, c’est quoi ?

Le téléchargement d’un jeu peut apparaître comme une étape fastidieuse lors d’un achat — un constat encore plus vrai avec une mauvaise connexion internet. FastStart permet de gagner un peu de temps en récupérant en priorité les fichiers qui permettront de profiter des premières minutes du jeu. Pendant que vous jouez, le reste des fichiers continue de s’installer en arrière-plan. On parle d’un gain de temps de 30 minutes pour un titre qui met normalement une heure à se télécharger.

Dans sa FAQ, Microsoft précise que FastStart n’a rien à voir avec la fonctionnalité ‘Prêt à commencer’ déjà vue auparavant et nécessitant un travail supplémentaire de la part des développeurs. « Avec FastStart, notre but est de vous plonger dans le jeu aussi vite possible.  » Dans le même ordre d’idée, FastStart n’est pas du streaming. 

C’est pour quels jeux ?

FastStart n’est pas compatible avec tous les jeux disponibles sur Xbox One. Dans un premier temps, Microsoft a arrêté sa sélection à des jeux en anglais proposés dans le Xbox Game Pass. Mais de plus en plus de titres seront compatibles et dans d’autres langues. 

C’est pour qui ?

Si on peut penser que FastStart est destiné à tout le monde, Microsoft segmente son initiative en fonction de la connexion internet. Concrètement, il faut se prévaloir d’un débit minimum de 20 Mbps pour en profiter. « Cela aide à maximiser le nombre d’utilisateurs qui peuvent tirer profit de FastStart tout en minimisant les interruptions de gameplay », justifie Microsoft. 

Bien sûr, la technologie n’est pas infaillible : si votre connexion flanche, une notification pourra apparaître, mettant le jeu en pause jusqu’à ce que le processus reprenne son cours. 

Partager sur les réseaux sociaux