Découvrez chaque semaine un jeu de société que nous avons sélectionné pour vous (avec amour et passion). Cette semaine, c'est Professeur Evil et la Citadelle du Temps qui est à l'honneur.

Aidé de sa machine à voyager dans le temps, l’infâme Professeur Evil a volé les trésors les plus précieux de l’humanité, pour ensuite les cacher en sécurité dans son sinistre manoir. Heureusement, votre équipe d’aventuriers s’est portée volontaire pour les récupérer en déjouant les pièges tendus par le savant fou.

Le grand plateau central représente les douze pièces du manoir (bibliothèque, étude, salle des trophées, etc). Chacune est occupée par un piège, dont la moitié est opérationnelle et les autres désactivés. Le manoir abrite également trois trésors piochés aléatoirement en début de partie et placés chacun dans une pièce différente.

Professeur Evil et la Citadelle du Temps

Le groupe de joueurs doit s’entraider et travailler de concert pour parvenir à récupérer un total de quatre trésors avant que le professeur n’en sécurise quatre de son côté.

Pour cela, chaque joueur dispose à son tour de trois actions qu’il utilise comme il l’entend. Il peut ainsi se déplacer de pièce en pièce, déverrouiller une porte, désactiver un piège ou enfin récupérer un trésor. Mais pour cela, il faut que tous les pièges des types représentés sur le trésor soient inactifs.

Bien entendu, plus un trésor est piégé, plus il est difficile de le voler. Mais plus les joueurs disposent de temps pour le faire. Tout cela est géré grâce à une grande horloge au centre du plateau, sur laquelle se déplace un marqueur de temps. À chaque trésor est associé une durée et le jeton correspondant est placé à cette distance du marqueur de temps. Dès que ce dernier atteint la case d’un trésor, le professeur sécurise le trésor et on le remplace par un autre.

Après le tour d’un joueur, il lance les dés du professeur qui déterminent ses actions. C’est par ce biais qu’avance le marqueur de temps. C’est également lors de cette phase que le savant se déplace dans les pièces du manoir grâce un astucieux système basé sur des tapis de couleur posés devant chaque porte. Bien entendu, si le professeur croise un piège désactivé il le réenclenche, s’il traverse une porte ouverte il la ferme, et s’il croise un joueur il l’expulse hors du manoir.

Professeur Evil et la Citadelle du Temps

Les joueurs jouent ainsi à tour de rôle. Chaque personnage est spécialisé dans un domaine (le mouvement, le hasard, etc), ce qui se traduit par un pouvoir spécial utilisable à certains moments et par deux cartes piochées à chaque tour, octroyant une action, non seulement gratuite, mais souvent très puissante et très utile.

Si les joueurs parviennent en premier à récupérer quatre trésors, ils remportent la partie. Si le professeur y arrive avant eux, c’est lui qui gagne.

Pourquoi c’est bien

Encore un jeu coopératif, après The Mind la semaine dernière. Mais Professeur Evil et la Citadelle du Temps est beaucoup plus classique, tant dans la mécanique que dans le matériel.

Plus accessible que Pandemic, voire même Mysterium, il est particulièrement adapté pour jouer en famille, avec des enfants ou des novices. Mais attention, règles simples ne signifie pas jeu simple. Trois niveaux de difficulté sont proposés, idéal pour monter en puissance au fur et à mesure des parties. Et le mode le plus dur donne bien du fil à retordre.

Professeur Evil et la Citadelle du Temps

Une part non négligeable de cette difficulté est amenée par l’aléa des actions du professeur. Il est bien entendu possible d’essayer de les anticiper, mais quoiqu’il arrive, toutes les possibilités ne pourront être gérées. Les plus grincheux pourraient reprocher ce hasard important, mais ça serait injuste car il ne gène en rien une fois la partie lancée. D’autant qu’elles sont très courtes, 45 minutes tout au plus.

Aussi agréable à jouer qu’à regarder

Le matériel n’est pas en reste. Les illustrations léchées, colorées, pétantes, donnent une ambiance pulp très agréable. Les cartes, les trésors, les pions, tout est parfaitement travaillé et chaque chose a sa place sur le plateau. Aucun doute à ce sujet : un jeu beau et bien réalisé est toujours très plaisant à manipuler.

Professeur Evil et la Citadelle du Temps

Les pouvoirs et spécialités des personnages, ainsi que la placement aléatoire des pièges et des trésors, permettent un renouvellement permanent des parties. Il semblerait même qu’une extension soit en préparation, mais nous n’en savons malheureusement pas plus à ce sujet.

Bref, Professeur Evil et la Citadelle du Temps est un jeu aussi agréable à jouer qu’à regarder. Idéal pour jouer en famille, il plaira autant aux joueurs occasionnels qu’aux habitués, en quête de quelque chose de plus léger qu’à l’accoutumée.

Mais trêve de bavardage, nous devons y retourner : il ne nous reste plus que 25 minutes pour sauver la Pierre de Rosette !

  • Professeur Evil et la Citadelle du Temps est un jeu de Brett J. Gilbert et Matthew Dunstan
  • Illustré par Biboun
  • Édité par Funforge
  • Pour 2 à 4 joueurs à partir de 8 ans
  • Pour des parties d’environ 30 à 45 minutes
  • Au prix de 31,90 € chez Philibert

Les liens de cet article sont affiliés : si vous trouvez votre bonheur grâce à nous, nous touchons une petite commission. On vous explique tout ici.

Partager sur les réseaux sociaux