Apple a critiqué les conclusions du rapport réalisé par Forrester Research selon lequel les ventes de musique sur iTunes auraient chuté de 65 % au premier semestre de l’année. L’institut a analysé 2.791 transactions de cartes bancaires au bénéfice d’iTunes, mais « la conclusion que les ventes d’iTunes ralentissent est tout simplement inexacte« , a condamé la porte parole d’Apple Natalie Kerris. « Les ventes d’iTunes représentent près de 6 pourcents de toute la musique vendue aux Etats-Unis, ce qui fait d’iTunes le quatrième plus gros revendeur de musique« . Nielsen Soundscan, qui étudie le marché de la musique, indique par ailleurs que le volume de musique achetée sur Internet a augmenté de 75 % par rapport à 2005, mais la principale préoccupation reste que la croissance de semaine en semaine s’affaiblit alors que la musique en ligne est encore très récente et devrait toujours suivre une courbe exponentielle.