Microsoft a publié un billet dans lequel il partage quelques indicateurs positifs sur sa marque Xbox. Toujours sans chiffre précis néanmoins.

Contrairement à Sony, Microsoft ne publie rien de précis sur les ventes réelles de sa Xbox One, sans doute par peur de la comparaison avec le succès massif de la PlayStation 4, console qui devrait atteindre un parc à trois chiffres. Mais cela n’empêche pas le constructeur américain d’émettre quelques signes positifs sur sa marque, ce qu’il a fait via son site officiel dans un billet intitulé « Une voie record vers l’E3  ».

Dans son communiqué, il partage notamment une statistique intéressante : une hausse de 15 % des ventes de Xbox One depuis le début de l’année 2018 (par rapport à la même période en 2017). Un joli démarrage calendaire pour Microsoft et une performance qui doit sans doute beaucoup à la Xbox One X.

Microsoft reste vague

Dans son infographie, Microsoft souligne également une augmentation de 13 % du nombre de joueurs sur Xbox Live, parle d’un cap de quatre milliards d’heures passées sur les jeux siglés ID&Xbox et ne manque pas d’appuyer la popularité du catalogue rétrocompatible (un milliard d’heures accumulées). 

Microsoft n’oublie pas non plus de se ranger derrière les succès de ces dernières semaines, à savoir Fortnite et Far Cry 5, « qui se jouent à leur meilleur en 4K sur Xbox One X », et cite volontiers PLAYERUNKNOWN’S BATTLEGROUNDS, dont il détient l’exclusivité console pour le moment. Concernant Sea of Thieves, il se contente d’indiquer qu’il s’agit « du meilleur démarrage pour une nouvelle licence Microsoft Studios » sur cette génération. On tempère : il n’y en a pas eu beaucoup. 

Quant aux Xbox Game Pass, il serait, selon le constructeur, «  un grand contributeur de la croissance en termes de joueurs et d’engagement  ». Là encore, aucun chiffre n’illustre ce constat, sinon celui du nombre de jeux disponibles dans l’abonnement (plus de cent). Microsoft, si vague et si confiant. 

Partager sur les réseaux sociaux