DICE veut patcher son FPS orienté multijoueur beaucoup plus souvent. Une façon de remercier la communauté.

DICE s’apprête à modifier sa manière d’améliorer Battlefield 1 tout au long de son cycle de vie. Plus concrètement, le studio souhaite être toujours plus proche de sa communauté et de son FPS en déployant des patchs à un rythme mensuel plutôt que saisonnier. L’occasion d’être plus réactif face aux désidératas et plaintes des joueurs, tout en proposant des fonctionnalités nouvelles plus souvent. Cette approche inédite débutera à compter de la mise à jour programmée pour le mois de mai et qui améliorera la fluidité et rééquilibrera quelques aspects du gameplay.

Les joueurs auront essayé de pousser le réalisme jusqu'au bout en introduisant une trêve. // Source : EA/DICE

Plus de mises à jour pour BF1

Auparavant, Battlefield 1 recevra sa mise à jour du printemps, ajoutant les sections qui permettent de se réunir et de s’organiser avec ses amis pour « pour remporter de splendides victoires et atteindre des objectifs en tant qu’unité » précise le blog du jeu édité par Electronic Arts et dont la communication est parfaitement maîtrisée. Comme il n’y aura pas de Battlefield cette année (remplacé par Star Wars Battlefront II), DICE se doit de soigner son FPS sorti fin 2016.

En marge de ces précisions sur les contenus gratuits à venir, DICE s’est permis de teaser la future extension de Battlefield 1, intitulée In the Name of the Tsar et centrée sur l’Armée russe. À l’instar de They Shall Not Pass, elle commence par s’offrir quelques images conceptuelles insistant sur l’ambiance glaciale dans laquelle vont nous plonger les futures cartes. Suivront ensuite les DLC Turning Tides et Apocalypse pour toujours plus d’environnements, d’armes, de véhicules et de modes inédits.

rendition2 Battlefield 1

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !