La fondation Mozilla a présenté hier la liste des finalistes au concours Game On. Au nombre de 35, ils seront départagés avant le 3 février 2011, date à laquelle les vainqueurs seront connus. Mozilla avait mis en place ce concours pour promouvoir les technologies web ouvertes.

C’est la dernière ligne droite dans le concours Game On, organisé par Mozilla. En effet, la fondation a dévoilé jeudi sur le blog Mozilla Labs la liste des finalistes qui participeront à la phase finale de la compétition. Sur les 129 participants au départ, ils ne sont plus que 35 à être en lice. Les gagnants seront ensuite désignés la semaine prochaine, le 3 février 2011.

Pour départager les différents participants, la fondation Mozilla a fait appel à de nombreuses personnalités travaillant dans la sphère high tech et numérique. Au total, pas moins de 37 personnes ont composé le jury du Game On 2010, dont des employés de Palm, Zynga, Sony Online Entertainment, Yahoo Games, Mozilla, Read Write Web, Engadget, eBay, Ars Technica et Facebook.

Plusieurs prix seront remis aux gagnants à la fin du concours. En plus du vainqueur toute catégorie (best overall), Mozilla récompensera les jeux qui ont brillé dans un domaine bien précis. Elles sont au nombre de six et concernent la technologie, l’esthétique, l’originalité, la finition, le fun et le web ouvert. Les internautes souhaitant participer au vote devront s’inscrire sur cette page.

Pour mémoire, la fondation Mozilla avait organisé le Game On dans le but de promouvoir les technologies web ouvertes. Les technologies propriétaires étaient ainsi écartées du concours. L’accès à ces jeux vidéo nécessite par ailleurs de disposer d’un navigateur web moderne capable de supporter les technologies utilisées par les développeurs de ces jeux en ligne.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous à Numerama sur Google News pour ne manquer aucune info !