L’attaque informatique d’une association américano-coréenne a permis la fuite de données personnelles de 997 réfugiés nord-coréens.

Selon l’agence presse sud-coréenne Yonhap, les données personnelles de 997 réfugiés nord-coréens ont été volées lors d’une attaque informatique vraisemblablement menée par le régime de Pyongyang. L’adresse, le nom, et les dates de naissance de ces Nord-Coréens ont été récupérés depuis les bases de données d’une association de la province du Nord Gyeongsang, le Hana Centers.

Crainte de représailles du Nord

Les attaquants, Nord-Coréens selon le gouvernement de Séoul, auraient employé un logiciel malveillant pour cibler des bénévoles du Hana Centers, association américano-coréenne organisant l’accueil des réfugiés du Nord. Le code aurait été retrouvé, selon le Ministère de l’Unification, dans un ordinateur utilisé par l’ONG. Pour les enquêteurs, qui ont confirmé la fuite de données, celle-ci aurait eu lieu le 19 décembre dernier. Les victimes ont d’ores et déjà été prévenues assure le gouvernement et aucun incident lié à la fuite ne s’est produit.

Hana Centers, rappelle Yonhap, prend en charge plus de 30 000 réfugiés nord-coréens à travers 25 centres d’accueil sur le territoire sud-coréen. L’organisation, travaillant main dans la main avec les pouvoirs publics, possède une sensible base de données dont la protection sera prochainement revue en collaboration avec le gouvernement.

Les réfugiés nord-coréens sont des cibles du régime de Pyongyang. Les services secrets du royaume ermite participent à des assassinats de réfugiés sur le sol sud-coréen : en 1997, la mort de Yi Han-Hong, avait choqué l’opinion. L’AFP rappelle que ce dernier, neveu de la première femme du dirigeant Kim Jong Il, venait alors de publier un livre sur la vie privée des Kims. Ces derniers lorsqu’ils rejoignent le Sud savent qu’ils pourront être pris pour cible par des agents nord-coréens, en représailles.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !