La société de services d’hébergement Cloudflare a fait face à la plus importante attaque DDoS jamais enregistrée. Les pirates ciblaient plusieurs sites de crypto-monnaies, des sociétés de jeux-vidéos ainsi que des fournisseurs cloud.

À croire que les hackers se lancent un défi. Le 12 février, la société de services d’hébergement Cloudflare a dû contenir la plus importante attaque par déni de service – aussi appelée DDoS – jamais enregistrée. Une dizaine d’opérations a été lancée, la plupart a culminé entre 50 et 70 millions requête par seconde, avec un pic à 71 millions.

Les attaques DDoS sont menées par vagues de connexion dirigées simultanément vers un site précis. Si le nombre de requêtes est suffisamment élevé, le serveur n’est plus en mesure de les traiter, et la plateforme visée tombe en panne.

Les pirates utilisent des dizaines de milliers d’objets informatiques infectés pour détourner la connexion sur la cible en question. L’attaque de ce week-end provenait de plus 30 000 adresses IP. Plusieurs sites de crypto-monnaies, des sociétés de jeux vidéo ainsi que des fournisseurs cloud ont été visés. Les offensives DDoS sont parfois une étape dans une opération plus large destinée à voler des données. Les pirates commencent par créer le chaos avant de chercher une autre faille.

Les attaques DDoS visent à mettre en panne un site. // Source : Canva
Les attaques DDoS visent à mettre en panne un site. // Source : Canva

Des attaques de plus en plus fréquentes

Cette vague d’attaques était bien plus importante que les précédentes campagnes enregistrées : en juin 2022, Google avait enregistré 46 millions de requêtes par seconde, lors d’une opération similaire.

Cloudflare note que la fréquence, la taille et la sophistication des attaques DDoS n’ont cessé d’augmenter ces dernières années. Le nombre d’opérations de ce type a presque doublé en 2022 par rapport à 2021. Selon Cloudflare, les attaques ne semblent pas être liées aux campagnes d’hacktivistes russes contre l’Occident. Les auteurs sont encore inconnus.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à Numerama sur Google News.