Un numéro vous appelle et vous ne savez pas à qui il appartient ? Avec Hello, Facebook propose une application qui permet de connaître l’identité de l’appelant en se basant sur les informations que celui-ci a publiées et partagées sur le réseau social.

On le sait, Facebook peut savoir beaucoup de choses sur ses utilisateurs. Par exemple, le réseau social travaille sur un algorithme qui identifie ce qui se passe dans une vidéo. Il peut aussi connaître les pensées que vous avez inscrites dans un nouveau statut avant de vous raviser. L’entreprise amasserait même certaines données concernant les personnes qui ne font pas partie de son service.

C’est sur cette vaste collecte d’informations personnelles effectuée au fil des ans que le site communautaire s’appuie aujourd’hui pour lancer Hello, une application qui permet d’identifier les appels inconnus. Concrètement, lors d’un appel entrant, le programme cherche à retrouver le propriétaire du numéro de téléphone en balayant les immenses bases de données du réseau social.

Si une correspondance est trouvée, le logiciel – qui nécessite de s’identifier sur Facebook – affiche plusieurs informations : l’identité de l’appelant (prénom + nom), la localisation de l’appel (la ville), l’emploi occupé, le nombre d’amis en commun (si de tels contacts existent) et quelques informations complémentaires (par exemple si c’est son anniversaire au moment de l’appel).

DES INFORMATIONS QUI DÉPENDENT DU PROFIL…

Évidemment, la précision des données affichées sur l’application dépend des renseignements inscrits par l’appelant sur son profil Facebook : si celui-ci est peu détaillé, certaines informations comme le métier ne pourront pas être données. Idem si le numéro de téléphone n’est pas transmis. Mais même dans ce cas de figure, le logiciel veut rester utile.

Les utilisateurs de Hello pourront savoir si l’appel entrant provient d’un numéro qui a été souvent bloqué par le reste de la communauté. Ils pourront ainsi prendre leurs précautions face à certains coups de fil pour éviter les contacts téléphoniques indésirables, comme le spam, les appels surtaxés et ainsi de suite. Ces derniers pourront ensuite être filtrés automatiquement.

…ET QUI SE LIMITENT A CELLES QUI ONT ÉTÉ PARTAGÉES

Selon Facebook, l’utilisateur de Hello « ne verra que les informations qui ont été partagées avec lui sur Facebook« .  Dit autrement, l’application semble ne chercher une correspondance de numéro que dans les contacts Facebook déjà existants de l’usager et pas sur l’ensemble des membres du réseau social, ce qui évitera les couacs en matière de vie privée.

Introducing Hello from Facebook on Vimeo.

L’application Hello ne se limite pas aux particuliers. Elle peut aussi donner des indications sur les sociétés et les commerçants s’ils disposent d’une page sur Facebook. L’outil est aussi compatible avec Messenger et permet d’ajouter, modifier ou supprimer des contacts de son carnet d’adresses. Un module de recherche est aussi de la partie pour avoir des informations pratiques, par exemple sur un restaurant.

Toute la question est de savoir comme Hello s’articulera avec WhatsApp, puisque celui-ci appartient à Facebook et qu’il propose depuis peu de passer des coups de téléphone gratuits.

Pour l’instant, Hello est exclusivement disponible sur Android.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !