Le portail Mail.ru a procédé à l'acquisition du reste du capital du réseau social russe VKontakte pour 1,47 milliard de dollars. Le site communautaire lui appartient désormais complètement.

1,47 milliard de dollars. C'est la somme que vient de dépenser Mail.ru, l'un des plus importants portails web en Russie, pour acheter le reste du capital du réseau social VKontakte, parfois présenté comme l'équivalent slave de Facebook. Auparavant, la participation de Mail.ru s'élevait à 52 %. Cette opération met également un terme aux différends juridiques avec Pavel Durov, le créateur du site communautaire.

VKontakte a souvent été pointé du doigt pour son laxisme en matière de lutte contre le piratage. Le réseau social russe a ainsi figuré dans plusieurs documents officiels établis par le représentant au commerce (en mars et en septembre 2011, ainsi qu'en 2012), mais aussi dans des rapports de la RIAA et la MPAA pointant les principaux foyers du téléchargement illicite.

Le manque de diligence de VKontakte pour lutter contre les contenus contrefaits a sans doute contribué à la popularité du site communautaire en Russie. Cependant, la plateforme a finalement signé un protocole d'accord avec le Roskomnadzor, le service fédéral de surveillance des télécommunications, afin de lutter plus directement contre le piratage.

En Russie, le nombre d'internautes inscrits à VKontakte est estimé à 60 millions. C'est six fois plus que le nombre de Russes membres de Facebook.

Découvrez les bonus

+ rapide, + pratique, + exclusif

Zéro publicité, fonctions avancées de lecture, articles résumés par l'I.A, contenus exclusifs et plus encore.

Découvrez les nombreux avantages de Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Vous avez lu 0 articles sur Numerama ce mois-ci

Il y a une bonne raison de ne pas s'abonner à

Tout le monde n'a pas les moyens de payer pour l'information.
C'est pourquoi nous maintenons notre journalisme ouvert à tous.

Mais si vous le pouvez,
voici trois bonnes raisons de soutenir notre travail :

  • 1 Numerama+ contribue à offrir une expérience gratuite à tous les lecteurs de Numerama.
  • 2 Vous profiterez d'une lecture sans publicité, de nombreuses fonctions avancées de lecture et des contenus exclusifs.
  • 3 Aider Numerama dans sa mission : comprendre le présent pour anticiper l'avenir.

Si vous croyez en un web gratuit et à une information de qualité accessible au plus grand nombre, rejoignez Numerama+.

S'abonner à Numerama+

Abonnez-vous gratuitement à Artificielles, notre newsletter sur l’IA, conçue par des IA, vérifiée par Numerama !