Tamaggo se lance dans une campagne de crowfunding sur Kickstarter pour promouvoir sa nouvelle caméra. La Tamaggo 360LiveCam peut immortaliser des images à 360°, immédiatement partageables et d'une seule traite grâce à la technologie ImmerVision.

Vous voulez capturer des photos et des vidéos à 360 ° pour les partager, sans qu’il y ait besoin de cadrer, viser ou coller vos images ? Non, vous n’êtes pas trop exigeant, car un appareil remplit bien tous ces critères : la Tamaggo 360LiveCam.

Quatre jours après le lancement de sa campagne de crowfunding sur Kickstarter, la nouvelle caméra de Tamaggo a déjà passé la barre des 50 % de son objectif de financement — un chiffre dont tous les projets hardware sont loin de pouvoir se vanter.

Tamaggo

C’est en 2012 que la startup, alors basée à Montréal, commence à concevoir cette petite caméra, à l’ergonomie épurée et en forme d’œuf, ce qui lui permet de tenir dans une main. « À ce moment-là, nous avons rencontré un problème, nous explique Sébastien Aymard, CFO de Tamaggo. La caméra était trop novatrice par rapport à l’offre des plateformes existantes : il n’y avait pas de plateforme permettant de l’utiliser. » En 2015, le projet est relancé au moment où l’entreprise change de nationalité, et accueille des investissements suisses.

Une seule image à 360 °, sans collage

La caméra est équipée d’une lentille élaborée grâce à la technologie ImmerVision, capable de capturer d’une seule traite l’image autour d’elle. Autrement dit, la caméra n’a pas besoin de coller différentes images pour aboutir à la photo finale, ce qui évite les distorsions dans le résultat final.

L’écran qui permet de gérer la caméra se trouve en dessous de l’œuf. « C’est un écran tactile et résistible, ce qui signifie qu’il va nécessiter une pression légèrement plus forte que celle que l’on peut avoir sur un smartphone, par exemple », précise Sébastien Aymard.

Agence Typic, Arnaud Silberberg

Une portée de 10 mètres

Autre détail non négligeable : la caméra peut être utilisée seule, même si vous avez également la possibilité de lier l’objet à une application dédiée sur iOS et Android. Tant que la caméra capte une connexion Wi-Fi, elle peut alors être pilotée à distance depuis l’application.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, il reste 28 jours à Tamaggo pour atteindre l’objectif de 50 000 €. « Nous espérons faire plus, et atteindre 200 % de notre objectif, s’enthousiasme le CFO de la startup. Nous gardons une partie de nos unités de côté, de telle sorte d’être en capacité de livrer rapidement à l’issue de la campagne, sous trois semaines.  »

Partager sur les réseaux sociaux