Des millions d'apps disponibles sur le Play Store d'Android pourraient être supprimées par Google si elles ne se conforment pas à sa politique de confidentialité. Les développeurs concernés ont jusqu'au 15 mars pour résoudre ce problème.

Google part à la chasse aux apps du Play Store qui contreviennent à sa politique en matière de confidentialité des utilisateurs. L’entreprise envoie depuis plusieurs jours des emails aux développeurs concernés, ce qui représente des millions d’applications.

Dans cet avertissement, Google les appelle clairement à modifier leurs conditions d’utilisation d’ici au 15 mars sous peine de voir leur app supprimée : « Google Play demande aux développeurs de proposer une politique relative aux données personnelles fiable quand leur app demande d’accéder ou de gérer des données ou des fonctionnalités sensibles. Dans votre cas, l’app demande un accès sensible (appareil photo, microphone, comptes, contacts ou téléphone) ou des données d’utilisateur sans inclure de politique fiable. »

CC Bram Koster

Une plus grande visibilité

L’entreprise enjoint ensuite son destinataire d’intégrer un lien vers une politique de confidentialité « valable » sur son app comme sur sa page de présentation ou de supprimer ses demandes sensibles.

L’objectif est clair : s’attaquer aux millions d’apps « zombies » qui polluent le magasin virtuel. Une grande partie de ses développeurs déplore en effet que la visibilité de leur app soit masquée par ces contenus peu sécurisés, comme l’explique Jack Cooney, le créateur du jeu à succès Hip Hop Ninja ! : « C’est une excellente nouvelle, ça va permettre de purger le Play store de toutes les apps poubelle et zombie. Nos jeux gagneront en visibilité puisque les résultats de recherche seront moins encombrés. »

Partager sur les réseaux sociaux