En rejoignant la Linux Foundation, Microsoft marque d'une nouvelle pierre son engagement récent pour le logiciel open source. Qui l'eût cru ?

Nous avons hésité à écrire cet article de peur de nous retrouver sur une liste de Google ou de Facebook listant des médias relayant de fausses informations. Et pourtant, c’est un fait : Jim Zemlin, directeur exécutif de la Linux Foundation, vient d’accueillir Microsoft au sein de l’organisation. Cette annonce s’inscrit dans la droite lignée d’un changement de stratégie et de philosophie impulsé par Satya Nadella, qui a vu Microsoft ouvrir plusieurs composants logiciels (PowerShell, Visual Studio…) ou s’associer avec Canonical pour porter Ubuntu à l’intérieur de Windows 10.

jim-zemlin-microsoft

Pour la Linux Foundation, Microsoft « est le mieux placé pour collaborer avec la communauté autour de l’open source pour amener des expériences mobile et dans le cloud à plus de personnes. Et le communiqué de poursuivre : Microsoft est déjà un partenaire précieux dans plusieurs projets open source et s’est impliqué depuis plusieurs années dans les communautés open source à travers des partenariats et des contributions technologiques  ». De telles phrases auraient été impossibles à prononcer il y a une dizaine d’années et certainement pas sous l’ère Steve Ballmer qui, comme le rappelle The Verge, avait comparé Linux au cancer. Aujourd’hui le Service Pack 1 de SQL Server 2016 est disponible et Microsoft voit déjà le futur avec une version Linux de son produit.

Nous n’oserions parler d’un changement radical dans les projets de l’entreprise, mais cette annonce symbolique montre que Microsoft est en train d’apprendre de ses erreurs — et notamment parce qu’elle n’a pas su prendre à temps le tournant du mobile, se faisant marcher dessus par Google et Apple. En concentrant sa stratégie sur les solutions de cloud avec Azure, sur l’intelligence artificielle, sur la gamme Surface et peut-être, sur une plus grande ouverture de ses logiciels, Microsoft pourrait être en train de trouver, avec intelligence, le chemin vers son renouveau.

Alors, Microsoft ❤️ Linux ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés