Mattel vient de dévoiler son dernier « jouet », une imprimante 3D destinée aux enfants, pour qu'ils puissent concevoir et fabriquer leurs propres jouets.

Lors de la New York Toy Fair Trade qui se tient du 13 au 16 février, Mattel a dévoilé une imprimante 3D pour enfants leur permettant de créer eux-mêmes leurs jouets. Répondant au nom de ThingMaker que l’on pourrait traduire comme « machine à fabriquer des choses », cette imprimante 3D a été développée avec Autodesk, le grand spécialiste des logiciels de modélisation 3D et d’ingénierie.

L’imprimante fonctionne grâce à une application gratuite compatible iOS et Android : ThingMaker Design. Grâce à elle les jeunes utilisateurs pourront créer leurs jouets de A à Z, du design en passant par la couleur et la texture des objets. L’interface et le design de l’imprimante comme de l’application ont été pensés afin que tous les enfants, même les plus jeunes puissent réaliser les impressions eux-mêmes. Les jouets sont fabriqués avec des filaments PLA, une matière plastique issue de l’amidon de maïs, plus écologique et moins néfaste pour la santé que l’ABS.

Renouer avec l’esprit du ThingMaker des années 1960

Avec cette imprimante 3D, Mattel explique dans un communiqué de presse vouloir renouer avec son premier ThingMaker datant des années 1960. La nouvelle version du ThingMaker permet aux enfants de créer des figurines telles que des robots ou dinosaures mais aussi des bijoux prêts à être portés.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sécurité

Pour apporter un complément de sécurité par rapport aux imprimantes pour adultes (dont l’extrudeur peut être brûlant), dès que l’impression commence, les portes de l’imprimante se ferment et se verrouillent jusqu’à ce que l’impression soit terminée. Les enfants peuvent tout de même avoir le loisir de suivre le processus de création grâce à la porte transparente de l’imprimante.

De même, la tête d’impression se rétracte dès qu’elle n’est pas utilisée afin d’éviter toute blessure. Toutefois, Mattel se dégage de toutes responsabilités sur les plus jeunes en prévenant que l’usage de cette imprimante 3D est réservée aux enfants de 13 ans et plus.

L’imprimante ThingMaker sera disponible dès l’automne 2016 aux États-Unis et coûtera 300 dollars « seulement », ce qui est peu par rapport au prix d’une imprimante 3D classique.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés