Google Maps recevra prochainement une mise à jour incluant une nouvelle option, baptisée Driving Mode. Celle-ci essaie d'anticiper votre prochain trajet en se basant sur votre historique.

Vous vous demandiez à quoi peuvent bien servir toutes les données que Google récolte sur vous à longueur de journée ? Hé bien pour une partie d’entre elles, il s’agit d’alimenter une nouvelle fonctionnalité qui sera livrée avec la prochaine version de Google Maps. Son nom ? Driving Mode. Son rôle ? Essayer de deviner votre destination.

Repérée par Android Police, cette option a l’ambition de vous faire gagner du temps sur la  route en affichant le trajet que vous êtes le plus susceptible d’emprunter à l’instant où vous l’activez. Pour y parvenir, l’application s’appuie sur plusieurs sources d’information, les croise et détermine ensuite le chemin le plus probable.

GMaps Driving Mode
Driving Mode.

Parmi les éléments sur lesquels se base Driving Mode figurent l’historique des positions, l’historique des recherches passées sur le web, l’historique de navigation, mais aussi, indique Mashable, l’heure de la journée et le type d’appareil utilisé. Et bien sûr, la qualité de la prédiction dépendra des réglages de confidentialité.

Si vous ne gardez pas votre historique de recherche ou celui de votre géolocalisation, le faisceau d’indices utilisable par Driving Mode sera mécaniquement  très réduit. Par contre, un compte Google bien fourni en données devrait fournir de meilleures prédictions sur la durée (et plus vous l’utiliserez, plus l’option tapera juste).

Driving Mode doit puiser dans vos données pour être pertinent.

Comme toujours dès qu’il s’agit de Google, l’arrivée d’une telle fonctionnalité provoque un sentiment contrasté.

Avec cette option, il est clair que Maps s’avérera encore plus utile au quotidien, en faisant gagner un temps précieux à l’usager et en lui donnant accès à des possibilités inédites. Mais cela ne peut se faire qu’à la condition d’accepter de livrer ses données personnelles. L’efficacité d’un tel outil repose avant tout sur les éléments que le conducteur veut bien livrer, ce qui suppose d’accepter une intrusion dans sa vie privée.

La fonctionnalité arrivera avec Google Maps 9.19.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés