Comme l'avaient révélé les dataminers, l'application bureau Battle.net va recevoir une foule de fonctionnalités inespérées. La bêta a été lancée par Blizzard.

Battle.net va bel et bien se mettre à jour ou, plutôt, au goût du jour. Blizzard Entertainment a fini par officialiser les futures fonctionnalités qui équiperont son application bureau permettant d’avoir accès à son catalogue de jeu. Pour le moment, elles sont testées sous la forme d’une bêta, comme l’a révélé le géant américain depuis son site officiel. Pour en profiter, il suffira de se rendre dans les paramètres et de cliquer sur le bouton Passer à la version bêta. Simple comme bonjour.

Battle.net se socialise

Lesdites fonctionnalités sont «  pensées pour donner aux joueurs de Blizzard plus de moyens de rester connectés  » via un onglet social prévu à cet effet. En premier lieu, Blizzard offre la possibilité de créer des groupes de discussion, soit l’opportunité de pouvoir planifier ses futures sessions entre amis. Chaque Groupe peut avoir plusieurs canaux de textes ou de voix et les administrateurs pourront gérer de manière assez poussée (membres, envois d’invitation, etc.).

L’autre gros morceau de cette bêta est sans conteste l’autorisation de passer en statut hors-ligne, ce qui permet de lancer l’application tout en restant invisible aux yeux des autres. Que se passe-t-il, en revanche, quand je joue à un jeu ? Tout dépend explique Blizzard, donnant l’exemple de World of Warcraft : «  Les camarades de votre Guilde verront votre personnage apparaître en ligne et entrer dans les canaux de chat, ainsi que tous ceux qui ont votre personnage dans leur liste d’amis. Mais ceux qui ne joueront pas au même jeu que vous ne vous verront pas en ligne.  »

À noter que l’on pourra aussi envoyer des messages à des gens qui ne sont pas connectés afin qu’ils les reçoivent la prochaine fois qu’ils lanceront l’application.

Pour terminer, Battle.net se rafraîchit du côté des profils, qui peuvent maintenant être davantage personnalisés. On parle ici de l’intégration d’avatars, d’une biographie et d’une affiliation avec les réseaux sociaux. Pour en devenir un à son tour ?

 

Partager sur les réseaux sociaux