Donjons et Dragons vient de faire un grand bond dans le futur grâce à l'un de ses fans. Caethial, c'est son pseudo, a en effet conçu et monté de toutes pièces une table de jeu high-tech pour ses parties, avec écran 4K et poste de commande tactile pour le maître du jeu.

Le jeu de rôle Donjons et Dragons est incontestablement l’un des plus populaires et des plus connus dans le monde. Créée dans les années 70 par Gary Gygax et Dave Arneson, la licence de médiéval-fantastique qui a fait découvrir le RPG papier à toute une génération s’est déclinée sur différents formats, du papier jusqu’aux jeux vidéo, en passant par les romans, la télévision et le cinéma.

Si la dernière édition, la cinquième, sortie en 2014, a fait évoluer les règles pour les dynamiser, elle a aussi permis l’ajout de Beyond, une boite à outils numériques à utiliser pendant les parties, pour dépoussiérer un peu l’image de Donjons et Dragons. Cette réputation vient toutefois d’être mise à mal par le travail de Ken Hinxman, alias Caethial, un fan de la première heure de D&D, qui a construit sa propre table de jeu high-tech.

© Ken « Caethial » Hinxman
© Ken « Caethial » Hinxman
© Ken « Caethial » Hinxman

 

Les parties de Donjons et Dragons s’annoncent des plus épiques sur cette impressionnante création. La table de jeu de Ken Hinxman accueille en effet un écran 4K en son cœur, un modèle Samsung Smart TV de 101 centimètres. Un ordinateur tactile Dell Précision 5720 4K est également présent pour accompagner le maître du jeu — même si un ordinateur portable classique marche tout aussi bien.

La table en elle-même a été construite à la main, en bois, et a coûté environ 120 $ si l’on en croit les explications de son créateur sur Tumblr — sans compter l’écran ou l’ordinateur, bien évidemment.

Cette installation complète permet ainsi d’afficher une carte du jeu au milieu de la table, grâce à Fantasy Grounds, un système de table virtuelle pour RPG autorisé par Wizards of the Coast, éditeur du jeu. Couplé aux fonctionnalité offertes par Beyond, Donjons et Dragons semble officiellement prêt à entrer dans le XXIe siècle.

Partager sur les réseaux sociaux