Nintendo a choisi l'émission de Jimmy Fallon pour montrer la Nintendo Switch et The Legend of Zelda: Breath of the Wild en action.

Nintendo a envie de calmer les rumeurs sur sa Nintendo Switch en allant un peu plus dans le concret. Ainsi, Reggie Fils-Aimé était l’invité du fantasque Jimmy Fallon et le président de Nintendo of America n’est pas venu les mains vides. Déjà, il était accompagné d’un Shigeru Miyamoto toujours aussi souriant. Mais, plus important, il a apporté la Switch avec lui, permettant au présentateur de s’essayer à la prochaine console du géant japonais. C’est, d’ailleurs, la première apparition publique de la machine hybride, qui faisait tourner ici un certain The Legend of Zelda : Breath of the Wild. Là aussi, c’était une première.

Jimmy Fallon en mode gamin

Reggie Fils-Aimé n’a pas manqué de mettre en exergue le gros plus de la Nintendo Switch : la possibilité de continuer sa partie sur le départ en retirant la console de son dock relié au téléviseur. En direct, nous pouvons donc apprécier le passage de l’usage salon à l’usage mobile, passage qui a l’air instantané (une condition sine qua non à la réussite du concept, il faut bien l’avouer). Tout excité à l’idée de poser les mains sur la Switch et en parfait acteur, Jimmy Fallon joue le jeu du gamin qui déballe ses cadeaux de Noël. Forcément, la magie opère et cela offre une belle vitrine à la firme au plombier pour son futur produit (qui ne sera pas disponible à Noël, notez).

En revanche, les quelques secondes montrant The Legend of Zelda : Breath of the Wild ne sont pas suffisantes pour permettre de se forger un avis définitif sur le rendu, bien que la propreté graphique a l’air d’être au rendez-vous, y compris sur l’écran de la partie tablette.

Avant de montrer la Nintendo Switch, « la grosse surprise » de l’émission, Reggie Fils-Aimé a fait jouer Jimmy Fallon à Super Mario Run, attendu pour le 15 décembre prochain sur iOS (iPhone et iPad) et tout de suite dans les Apple Stores. Pas intéressé ? Le segment dédié à la Switch démarre à 4:50.

Partager sur les réseaux sociaux