La justice turque a demandé une expertise pour savoir si le personnage Gollum du Seigneur des Anneaux était bon ou mauvais. La condamnation pour injure d'un homme qui l'a comparé au président Erdogan en dépendra.

Gollum est-il un monstre foncièrement mauvais, près à tuer ou à trahir n’importe qui pour récupérer son précieux ? Ou est-il un petit être fragile corrompu par Sauron, intérieurement sensible et bien intentionné mais désespéré et manipulé par une addiction maléfique qu’il ne peut combattre ? La question divise depuis toujours les lecteurs du Seigneur des Anneaux, mais la justice devra désormais y apporter une réponse.

Un professeur de médecine de Turquie, Bilgin Çiftç est en effet poursuivi pour avoir publié sur Facebook un photomontage qui met côte à côte le président turc  Recep Tayyip Erdogan et le personnage de Gollum inventé par Tolkien. Le montage qui joue sur trois séries de photos était réalisé dans le but évident de montrer leur ressemblance. Mais faute de commentaire écrit explicite qui l’accompagnait, il était impossible d’affirmer que la comparaison se voulait insultante pour le chef d’état.

L'objet du procès
L’objet du procès

Or le parquet a réclamé six mois de prison à l’encontre de Çiftçi, et la peine prononcée peut aller jusqu’à deux ans, en raison d’une loi qiu interdit d’insulter le chef de l’État. Selon le Telegraph, 200 personnes ont été poursuivies sur ce fondement entre août 2014 et mars 2015.

Mais ne souhaitant pas trancher tout de suite, le tribunal a ajourné le procès au 23 février 2016, et commandé une expertise à un collège de cinq experts composé notamment d’un psychologue et d’un spécialiste du cinéma et de la télévision. Ils devront dire au juge comment déterminer le caractère et la nature profonde de Gollum, pour savoir comment qualifier sa comparaison avec Erdogan.

De son côté, l’accusé qui a d’ores et déjà été licencié de son emploi dans la fonction publique a affirmé qu’il n’entendait pas insulter le président turc, et ses avocats ont plaidé l’acquittement au nom de la liberté d’expression. Ils ont également cité un sondage qui dirait que 20,6 % des sondés estiment que Gollum est bon, 26,3 % qu’il est mauvais, et 13,3 % qu’il est ni bon ni mauvais.

Et vous, vous diriez quoi ?

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés