Noel Biderman, le PDG du groupe qui édite le site pour infidèles Ashley Madison, pourrait vivre des jours difficiles dans les prochaines semaines. Non seulement son principal site a désormais une réputation très entachée, mais ses propres e-mails ont été publiés cette nuit.

Les ennuis ne font peut-être que commencer pour Avid Media Life, la maison-mère canadienne du site Ashley Madison. Quelques jours après la diffusion d'une première salve de 10 Go de données (compressées !) qui concernait les membres inscrits sur le site de relations extra-conjugales, le groupe "The Impact Team" à l'origine du piratage a publié la nuit dernière de nouvelles données. Aucun message explicatif n'accompagne cette nouvelle fuite, si ce n'est ces mots : "Noel, vous pouvez admettre que c'est vrai maintenant".

Les mots sont adressés à Noel Biderman, le PDG d'Avid Media Life. Il avait tenté dans un premier temps de feindre de douter de l'authenticité des millions de données personnelles de ses clients publiées dans la nature, permettant à chacun de savoir si son conjoint le trompe en utilisant le site de mise en relation entre infidèles, ou de vérifier les fantasmes de ses voisins. Aujourd'hui, ce sont ses propres e-mails qui sont publiés, avec d'autres données tirées des serveurs d'Avid Media Life, visiblement essorés jusqu'au moindre octet.

Le fichier .torrent publié contient 18,55 Go de données compressées, dont une archive noel.biderman.mail.7z qui laisse peu de doutes sur son contenu. Ce seul fichier pèse 12,7 Go et contient certainement l'ensemble des courriels reçus ou envoyés par Noel Biderman, aussi bien dans ses relations extérieures qu'en interne. Les autres fichiers pourraient contenir le code source du site (ce qui pourrait permettre de trouver plus facilement les mots de passe chiffrés), et des documents internes.

Selon The Richest, Noel Biderman détiendrait une fortune personnelle évaluée à 100 millions de dollars. Il est devenu PDG du groupe en 2007 après avoir dirigé Ashley Madison lorsque le site était encore édité par Magnolia Stone Corporation.

Libertin assumé, il a également écrit un livre au titre provocateur pour les traditionalistes : "Les infidèles prospèrent : comment l'infidélité sauvera le mariage moderne".

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés