Lovense, spécialisé dans les sextoys communicants, a dévoilé Blush, le premier jouet pour femmes (et pour couples) qui peut se piloter avec une montre Apple Watch.

L'entreprise Lovense, qui s'est faite une spécialité depuis cinq ans de concevoir des sextoys qui s'activent à distance par une télécommande confiée au partenaire, a lancé cette semaine une campagne IndieGoGo qui vise à lever 10 000 dollars pour lancer le Blush, un appareil en silicone rose en dont on vous laisse deviner où il s'insère, qui a la particularité d'être le premier sextoy commandé par une montre Apple Watch. Lancée lundi, la campagne a déjà réuni près des trois quarts de ses objectifs, et s'apprête donc à les dépasser largement.

Le Blush est vendu avec son application pour iPhone, elle-même accompagnée d'une application pour Apple Watch. Ensemble, elles permettent d'activer le vibreur à distance (par Bluetooth ou WiFi) en choisissant le rythme et l'intensité, et même de modifier très discrètement l'intensité d'une simple rotation du poignet, grâce aux capteurs inclus dans la montre.

"C'est beaucoup plus pratique d'avoir les contrôles au poignet. La dernière chose que vous voulez lorsque vous jouez dans la chambre est d'avoir un téléphone dans la main", vante Lovense. "A moins que vous ne preniez des photos".

Il peut paraître étonnant qu'Apple accepte ce genre d'applications alors qu'il voit le sexe comme quelque chose de tabou qui devrait être réservé à Android, mais il est vrai que l'on trouve déjà sur l'App Store quelques applications du même style pour iPhone. Le tout est que l'application soit suffisamment discrète dans son descriptif et ses illustrations pour ne pas choquer un enfant qui la verrait dans la boutique de l'App Store. 

Le Blush est vendu 39 euros pour les bêta-testeurs, ou 59 dollars pour recevoir le produit fini. Les premières livraisons sont prévues pour octobre 2015.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos